Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Barack Obama à Hiroshima : un hommage mais pas d’excuses

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Accord de la zone Euro : nouveau plan de sauvetage pour la Grèce

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Barack Obama à Hiroshima : l'appel pour un monde sans armes nucléaires

En savoir plus

REPORTERS

Ukraine : à la recherche des disparus du Donbass

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Euro-2016 : la France chausse les crampons

En savoir plus

BILLET RETOUR

Vidéo : en Turquie, que reste-il de la révolte de Gezi ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Issad Rebrab : "Ma seule ambition, le développement économique de l'Algérie"

En savoir plus

FOCUS

Espagne : des salariés dénoncent leurs conditions de travail dans les abattoirs catalans

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les réfugiés dans l'œil de la photographe Anne A-R

En savoir plus

SPORT

Nasser al-Khelaïfi : "Il est magique, ce Zlatan !"

© Yann Buxeda | Nasser al-Khelaïfi s'est lâché en zone mixte, après la qualification du PSG face à Chelsea.

Texte par Yann BUXEDA , envoyé spécial de France 24 à Stamford Bridge (Londres, Royaume-Uni)

Dernière modification : 10/03/2016

Dans la foulée de la victoire du PSG sur Chelsea, mercredi soir à Stamford Bridge, le président parisien Nasser al-Khelaïfi s'est félicité de la performance de ses joueurs et plus particulièrement de Zlatan Ibrahimovic. Les déclarations.

Nasser Al-Khelaïfi (président du Paris SG) : "On sait que quand on vient ici, ce ne sera pas facile. Chelsea a de grands joueurs, on a montré que nous aussi, on a une grande équipe. Je suis très heureux de cette qualification surtout que c'était très difficile de gagner ici. On est là, on veut aller le plus loin possible et j'espère que ça va continuer. On a un peu d'expérience. On avait perdu ici il y a deux ans et on était venu pour gagner, se qualifier, pas faire un nul ou défendre. On a été très costaud, agressif. Zlatan il est toujours là. Il montre quel grand joueur il est. Il est magique, ce Zlatan ! On veut gagner et pour gagner il faut battre tout le monde".

Laurent Blanc (entraîneur du PSG) : "On avait raison de penser que Chelsea [était] une grande équipe, mais on n'avait pas forcément conscience qu'on pouvait faire ce match-là. Or dans la maîtrise, l'équipe a tenu du début à la fin, même quand elle a pris le but. C'est ce qu'il y a de satisfaisant, ça nous a facilité la soirée, alors qu'on s'attendait vraiment à ce qu'elle soit difficile. Se qualifier à l'extérieur c'est plus difficile qu'à domicile, les joueurs ont mentalement été très forts. Et l'expérience, tout le monde doit l'acquérir et moi le premier. Ce sont des matchs de Ligue des champions, avec un niveau bien plus élevé que celui du championnat. La discussion que j'ai eue à 17 h, elle a eu sa part de tactique, mais elle a tenu sur le plan mental. Les joueurs même jeunes ont le niveau pour jouer cette compétition, mais c'est au niveau mental que ça se joue."

David Luiz : "On est prêt pour la suite" © Yann Buxeda

David Luiz (défenseur du Paris SG) : "C'était un match difficile pour nous, mais on n'a pas dévié de notre philosophie et on a essayé de jouer au ballon, de s'ouvrir des espaces pour marquer. C'est une victoire collective. Tout le monde sait à quel point c'est compliqué de gagner ici. On est resté calme et on a marqué aux moments clés. Diego Costa est un joueur fantastique et c'est très dur de jouer contre lui. On a fait de notre mieux pour passer. On est prêt pour la suite".

Zlatan Ibrahimovic : "Nous ne sommes pas encore rassasiés" © Yann Buxeda

Zlatan Ibrahimovic (attaquant du Paris SG) : "Cette année, je suis resté plus de 20 minutes sur le terrain ! On a fait un bon match, très stable. On a globalement conservé la possession et lorsqu'on a eu des chances de frapper, on a marqué à deux reprises. Nous avions ce qu'il fallait pour gagner ce match. Jusqu'où on va aller ? Je ne sais pas mais nous ne sommes pas encore rassasiés".
 

Blaise Matuidi : "On en rêve" © Yann Buxeda

Blaise Matuidi (milieu du Paris SG) : "On a réussi, je pense, à faire deux très bons matchs à l'aller et au retour. C'est vraiment bien de gagner ici dans un super stade. On est vraiment content. On avait comme objectif de se qualifier, c'est chose faite même si cela n'a pas toujours été facile. J'avais une lésion, et j'ai tout fait pour être apte ou au moins jouer ce match. Je dois beaucoup au kiné, au docteur qui ont fait un énorme travail et j'ai pu me remettre en trois jours. À 1-1 on n'a pas tremblé, on est resté calme même s'ils ont essayé de nous mettre la pression. Le 2e but nous a soulagé et on a pu mettre notre jeu en place. C'est une victoire méritée, on a eu la possession de balle. Maintenant on va voir, ça dépend de beaucoup de choses, du tirage notamment. On a envie de faire mieux que l'an passé et on va tout faire pour se qualifier en demies. On est conscient du travail qui nous attend pour cela mais c'est tellement beau de gagner. On en rêve".

Angel Di Maria : "Une équipe compacte et pleine de joie" © Yann Buxeda

Angel Di Maria (milieu du Paris SG au micro de beIN Sports) : "Nous sommes très heureux. C'est une très grande joie pour nous. C'est le résultat du travail que l'on a réalisé toute l'année. On est venu pour démontrer ce que l'on pouvait faire. On a géré le match pendant les 90 minutes, le résultat est juste à mon avis. On aimerait bien aller le plus loin possible. Je pense que tous les supporters qui sont là et qui nous soutiennent chaque jour sont importants. J'aimerais bien qu'en quart de finale aussi, les choses se passent de la même façon. C'est bien que l'on soit toujours une équipe compacte et pleine de joie comme aujourd'hui".

Edinson Cavani : "J'aimerais jouer" © Yann Buxeda

Edinson Cavani (attaquant du PSG) : "C'est une grande soirée pour le Paris Saint-Germain mais ce que nous voulons, c'est gagner la Ligue des champions, pas uniquement jouer des grands matchs. Je ne pense pas encore à l'adversaire qu'on pourrait rencontrer en quarts de finale. Comment je vis le fait d'être sur le banc ? C'est terrible ! (en souriant, NDLR) J'aimerais jouer mais je dois accepter les choix de l'entraîneur".

Guus Hiddink (entraîneur de Chelsea) : "Je suis déçu du résultat, c'est une grosse déception. On a démarré en étant trop respectueux. Paris est une équipe qui est forte avec le ballon et il a fallu qu'ils ouvrent le score pour qu'on réagisse. Ce qui nous a permis d'égaliser. On a ensuite poussé, on aurait dû prendre l'avantage sur l'action de la 65e minute, mais leur contre-attaque deux minutes plus tard a tué le match. [À propos de la blessure de Costa], on va voir ça, il voulait vraiment jouer, même s'il n'était pas à 100 %. J'espère que sa blessure ne s'est pas aggravée, on a un match à jouer dans deux jours contre Everton".

Avec AFP

Première publication : 10/03/2016

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : vainqueur à Chelsea, le PSG s'offre un nouveau quart

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Zlatan Ibrahimovic : "Le PSG est vraiment né avec les Qataris"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue des champions : pour grandir en Europe, le PSG devra museler Chelsea

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)