Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Familles séparées : la grogne monte aux États-Unis

En savoir plus

L’invité du jour

Karine Tuil : "Romancière, je tente à travers l’observation de la société d’en décrypter la complexité"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Boeing : "Il faut maintenir le dialogue entre américains et chinois"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Grèce : un allègement de la dette se profile à l'Eurogroupe

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Trump contraint de reculer sur les familles de sans-papiers"

En savoir plus

Sports

Affaire de la sex-tape : confirmation de la levée partielle du contrôle judiciaire de Benzema

© Jorge Guerrero, AFP | L'attaquant du Real Madrid, Karim Benzema, célèbre un but lors d'un match contre Grenade, le 7 février 2016.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/03/2016

Le contrôle judiciaire de Karim Benzema, mis en examen dans l'affaire du chantage à la sex-tape contre Mathieu Valbuena, a été levé par la justice française. Cette décision ouvre la voie à son retour chez les Bleus pour l'Euro-2016.

La cour d'appel de Versailles a confirmé vendredi 11 mars la levée partielle du contrôle judiciaire du footballeur Karim Benzema dans l'affaire dite de la "sex-tape". Cette décision lui permet notamment de côtoyer son coéquipier Mathieu Valbuena en équipe de France.

"La cour d'appel de Versailles a confirmé la décision de la juge d'instruction, qui autorise Karim Benzema à rencontrer Mathieu Valbuena", a déclaré l'un de ses avocats, Me Olivier Combe. "C'est une première étape qui est franchie", a expliqué à la presse Me Sylvain Cormier, un autre de ses avocats, ajoutant qu'il entendait désormais prouver l'innocence de son client.

Benzema a été mis en examen le 5 novembre pour "complicité de tentative de chantage" à l'encontre de Mathieu Valbuena et "participation à une association de malfaiteurs", des infractions passibles de cinq ans d'emprisonnement. Depuis le début de l’affaire, le 5 octobre 2015, les deux joueurs ne sont plus apparus sous le maillot de l’équipe de France de football. Un mois plus tard, un contrôle judiciaire leur a interdit tout contact. Une demande de confrontation avait toutefois été déposée par la défense de Benzema, mais elle a finalement été refusée par la justice, fin décembre.

Benzema à l'Euro ?

Au cœur de l'affaire, une vidéo intime de Valbuena, récupérée par trois hommes, plus ou moins familiers des footballeurs, qu'ils sont soupçonnés d'avoir utilisée pour tenter d'extorquer de l'argent au joueur de l'Olympique lyonnais. Benzema avait été approché par un ami d'enfance, Karim Zenatti, quatrième membre présumé de l'entreprise de chantage, qui lui avait demandé de convaincre Valbuena de payer.

Alors que la Fédération française de football (FFF) avait précisé que le joueur du Real Madrid n'était pas sélectionnable tant que sa situation judiciaire n'évoluait pas, cette décision change la donne et ouvre la voie à son retour en équipe de France et à une éventuelle participation à l’Euro-2016.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 11/03/2016

  • FOOTBALL

    Affaire de la "sextape" : Valbuena affirme que Benzema lui "a fait peur"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    "Sextape" de Valbuena : pour la FFF Benzema "n'est plus sélectionnable" avec les Bleus

    En savoir plus

  • Un œil sur les médias

    Benzema : l'affaire de la sextape jugée surréaliste à l'étranger

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)