Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Référendum en Italie : un scrutin à risque pour Matteo Renzi

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Présidentielle 2017 : la nouvelle donne.

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

PIB : la richesse se fait tirer le portrait

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

François Fillon est-il le "Thatcher français" ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Pascal Elbé

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le renoncement de François Hollande est-il un aveu d'échec ?

En savoir plus

FOCUS

Autriche : qui est Norbert Hofer, le nouveau visage du parti d'extrême droite ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Hommage à Ousmane Sow, l'artiste des ethnies

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dix ans de France 24 : dans les coulisses de la chaîne

En savoir plus

Amériques

À Washington, l'étrange mort de Mikhaïl Lessine, un ancien proche de Poutine

© Saul Loeb, AFP | Vue aérienne de la ville de Washington, capitale des États-Unis. L'hôtel dans lequel Mikhaïl Lessine a été retrouvé, se trouve à moins d'un kilomètre de la Maison Blanche.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/03/2016

Quatre mois après la découverte du corps de Mikhaïl Lessine, un ancien ministre russe de la Communication, dans une chambre d'hôtel de Washington, la police américaine a annoncé qu'il était décédé de blessures à la tête et non d'une crise cardiaque.

Le décès de Mikhaïl Lessine, un ancien ministre russe de la Communication et proche du président Vladimir Poutine, intrigue de plus en plus les autorités américaines. Retrouvé mort en novembre dernier dans une chambre du Doyle Washington Hotel, également connu sous le nom Dupont Circle Hotel, à moins d'un kilomètre de la Maison Blanche, cet homme de 57 ans est décédé de blessures à la tête, selon un rapport de police.

Le corps de Mikhaïl Lessine, qui a également dirigé le groupe de presse public Gazprom-Media entre octobre 2013 et début 2015, présente aussi des blessures au cou, au torse, aux bras et aux jambes. Il avait été retrouvé inconscient le 5 novembre sur le sol de sa chambre puis déclaré mort après l’arrivée d’une ambulance.

À l’époque, la chaîne de télévision russe RT, dont il avait participé à la création, avait cité des membres de la famille de l'ancien ministre disant qu'il avait été victime d'une crise cardiaque.

Ouverture d'une enquête pour meurtre ?

Face à ces nouveaux éléments, une source a précisé qu’il n’était pas exclu que l’enquête en cours soit transformée en enquête pour meurtre. Cette même source a ajouté que, lorsque la police a examiné une première fois la chambre d'hôtel de Mikhaïl Lessine, elle n'avait constaté aucun dégât.

Mikhaïl Lessine avait été accusé par l’opposition d'avoir été l'artisan du musèlement des médias en Russie. Le sénateur républicain du Mississippi Roger Wicker avait également réclamé en juillet 2014 une enquête fédérale sur lui pour savoir s'il ne blanchissait pas d'argent aux États-Unis ou s'il n'était pas en contact avec des personnes visées par des sanctions américaines. Il aurait acquis pour plusieurs millions de dollars de biens en Europe, ainsi que plusieurs résidences à Los Angeles pour plus de 28 millions de dollars.

Avec Reuters

Première publication : 11/03/2016

  • RUSSIE

    Entre chagrin et colère, des milliers de Russes défilent en mémoire de Boris Nemtsov

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Affaire Litvinenko : mis en cause par l'enquête britannique, Moscou voit rouge

    En savoir plus

  • ROYAUME-UNI

    Une enquête britannique met en cause Poutine dans l’assassinat de Litvinenko

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)