Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le Puy du Fou, 40 ans de voyage dans le temps

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Chapeau bas, Queen Élisabeth !"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Bayrou out : pas de quartiers"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Gloire et décadence de Travis Kalanick, patron d'Uber

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Démission forcée du PDG d'Uber : quelles conséquences pour le groupe ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Politique française : faites vos jeux, rien ne va plus !

En savoir plus

LE DÉBAT

Gouvernement Philippe 2 : quels changements ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Kurdistan irakien : le référendum d'indépendance, "une décision irréversible"

En savoir plus

FOCUS

Crise diplomatique dans le Golfe : les raisons de la colère

En savoir plus

Economie

Le champion du monde du jeu de Go encore battu par un ordinateur

© Google Deepmind, AFP | Le champion sud-coréen de go Lee Sedol lors de la compétition, le 9 mars 2016.

Vidéo par Guillaume GRALLET

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 12/03/2016

Alphago, le programme développé pour jouer au jeu de go, a remporté la troisième manche de son match historique contre le champion sud-coréen Lee Sedol. Même si la machine a gagné, le champion a deux autres matches pour tenter au moins une victoire.

Et de trois. AlphaGo, le programme informatique conçu par Google a remporté samedi 12 mars 2016 une nouvelle victoire contre le champion sud-coréen du jeu de go Lee Sedol.

Le champion du monde, qui s'était déclaré confiant avant le tournoi de pouvoir battre la machine, est maintenant acculé à se battre pour éviter une défaite écrasante dans les deux dernières parties, qui doivent se dérouler dimanche et mardi à Séoul.

"AlphaGo a joué de manière consistante du début jusqu'à la fin, alors que Lee, qui n'est qu'un être humain, s'est montré par moments vulnérable", a commenté l'un des anciens entraîneurs du champion sud-coréen.

Pour Guillaume Grallet, chroniqueur pour l’émission Tech24 à Séoul, on assiste à une vraie accélération technologique : "On a vu une machine dérouler tout ton savoir-faire. Une capacité de calcul hallucinante. Elle a réussi en six mois à intégrer la meilleure partie d’une discipline qui existe depuis plus de 2 500 ans, et surtout elle a réussi à surprendre ses concepteurs eux-mêmes".

DeepMind, filiale de Google qui a développé ce programme d'intelligence artificielle, avait pourtant comparé le jeu de go, inventé il y a environ 3 000 ans en Chine, à l'"Everest" de l'intelligence artificielle.

Sacré huit fois meilleur joueur au monde depuis 2001, Lee Sedol était censé prouver que "l'intuition et la créativité", dont l'ordinateur est dénué, sont les qualités les plus importantes pour vaincre au jeu de go. Son pari est pour l’instant un échec.

Avec AFP

Première publication : 12/03/2016

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

    Jeu de go : la machine de Google remporte aussi la deuxième manche

    En savoir plus

  • INTERNET

    L'IA de Google remporte le premier match contre une légende vivante du jeu de go

    En savoir plus

  • INTELLIGENCE ARTIFICIELLE

    Une machine qui bat un champion du jeu de go : une prouesse importante et symbolique

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)