Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au gabon, retour au calme mais climat politique tendu à la veille de l'investiture d'Ali Bongo

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le drôle de selfie d'Hillary Clinton

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Mondial de l'auto : un salon en perte de vitesse ?

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Clinton - Trump : un premier face-à-face décisif

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Synapson, révélation de la scène électro tricolore

En savoir plus

L'ENTRETIEN

IBK : "Pas de troubles dans le nord du Mali mais des difficultés à Kidal"

En savoir plus

FOCUS

Percée d'Haftar : France 24 filme la déroute d'une milice libyenne

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

La Turquie furieuse après la dégradation de sa note souveraine.

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"À Alep, la barbarie"

En savoir plus

Moyen-Orient

Vers la fin de la crise des déchets au Liban ?

© Joseph Eid, AFP | Deux décharges seront aménagées près de Beyrouth et une troisième, à Naamé, au sud de la capitale, sera rouverte pendant deux mois pour permettre l'enfouissement des déchets accumulés depuis juillet dernier.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/03/2016

Le gouvernement libanais a approuvé samedi l'aménagement de trois décharges pour mettre fin à la crise des déchets, mais les manifestations devraient se poursuivre "pour demander une vraie solution".

Le gouvernement libanais a approuvé, samedi 12 mars, un plan destiné à résoudre la crise des déchets qui dure depuis près de huit mois et a provoqué de nombreuses manifestations contre les carences des services publics.

Deux décharges seront aménagées près de Beyrouth et une troisième, à Naamé, au sud de la capitale, sera rouverte pendant deux mois pour permettre l'enfouissement des déchets accumulés depuis juillet dernier, a précisé le ministre de l'Information, Ramzi Jreige, à l'issue d'un conseil des ministres qui a duré plus de sept heures.

Des centaines de manifestants ont encore défilé samedi en direction du siège du gouvernement à Beyrouth. L'un d'eux, Wasef Haraka, a jugé inapplicable le plan gouvernemental, qui doit s'étaler sur quatre ans. "Nous allons continuer à descendre dans la rue pour demander une vraie solution, durable et respectueuse des exigences sanitaires", a-t-il annoncé.

Avec Reuters

Première publication : 12/03/2016

  • LIBAN

    Une chanteuse libanaise reprend un tube de Michael Jackson pour dénoncer la crise des déchets

    En savoir plus

  • LIBAN

    Crise des ordures à Beyrouth : manifestation monstre dans les rues de la capitale

    En savoir plus

  • MOYEN-ORIENT

    Liban : la crise des déchets se poursuit, après l'échec du gouvernement à y trouver une issue

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)