Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Moyen-Orient

Au moins 34 morts et plus de 125 blessés dans une explosion à Ankara

© Erol Ucem, AFP | Voitures calcinées sur la place Kizilay, le 13 mars 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/03/2016

Une explosion a frappé dimanche Ankara, la capitale de la Turquie. La déflagration, causée par un véhicule rempli d'explosifs, a fait au moins 34 morts et plus de 125 blessés.

Une violente explosion a secoué dimanche 12 mars au soir le cœur de la capitale turque, Ankara. La déflagration a fait au moins 34 morts et 125 blessés.

Selon le gouvernement turc, le véhicule piégé a explosé à 18 h 45 heure locale (16 h 45 GMT) à un arrêt de bus de la très fréquentée place Kizilay, en plein coeur d'Ankara, qui abrite de nombreux commerces et où passent plusieurs lignes de bus et de métro.

"Trente personnes ont été tuées sur le coup et quatre autres à l'hôpital", a déclaré devant la presse le ministre de la Santé Mehmet Müezzinoglu à l'issue d'une réunion de sécurité convoquée autour du Premier ministre Ahmet Davutoglu.

Une caméra de vidéosurveillance relayée par les médias turcs semble montrer le moment de l'explosion.

De nombreuses ambulances ont été dépêchées sur les lieux, sur la place Kizilay, centre névralgique de la métropole turque. De nombreux sauveteurs se sont portés à au secours des blessés, comme on peut le voir sur les vidéos ci-dessous.

Il y a moins d'un mois, un attentat à la voiture piégée revendiqué par un groupe dissident du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) avait fait 29 morts dans le centre d'Ankara.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 13/03/2016

  • TURQUIE

    Attentat du 17 février à Ankara : l'organisation armée kurde TAK revendique l'attaque

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Attentat d'Ankara : le Premier ministre turc accuse le PKK et les Kurdes syriens du YPG

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Turquie : un attentat à la voiture piégée fait plusieurs morts à Ankara

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)