Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Primaire: la gauche regarde ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Yahya Jammeh accepte de quitter le pouvoir d'après Barrow

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "On ne doit pas jouer à se faire peur", tempère Maurice Lévy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Davos 2017 : "Trump est un nouveau Madoff", estime Jacques Attali

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Paul Polman : "Les fruits de la globalisation doivent être distribués de façon plus juste"

En savoir plus

FOCUS

Aux États-Unis, le désarroi et la colère des opposants à Donald Trump

En savoir plus

TECH 24

Satellites : les nouveaux maîtres du ciel

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Enseigner autrement : de nouvelles méthodes pour réinventer l'école

En savoir plus

#ActuElles

Russie : les violences domestiques bientôt dépénalisées ?

En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang annonce un test imminent sur une ogive nucléaire

© AFP, KCNA, KNS | Cette photo publiée le 11 mars 2016 par l'agence de presse officielle nord-coréenne montre le leader nord-coréen Kim Jong-un avec des membres de son armée.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/03/2016

Alors que la Corée du Nord fait face à de lourdes sanctions de l'ONU suite à ses multiples essais nucléaires, Kim Jong-un a annoncé mardi que des tests sur une ogive et le lancement de missiles balistiques seraient menés dans peu de temps.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a affirmé que son pays s'apprêtait à tester l'explosion d'une ogive nucléaire et à lancer des missiles balistiques capables de transporter des têtes nucléaires, a annoncé, mardi 15 mars, l'agence de presse officielle KCNA.

De tels essais constitueraient un nouveau défi adressé à la communauté internationale alors que les Nations unies viennent d'adopter un renforcement des sanctions imposées à la Corée du Nord après que le pays a procédé en janvier au quatrième test nucléaire de son histoire.

Kim Jong-un a fait cette déclaration alors qu'il assistait à un test de simulation réussi de rentrée d'un missile balistique dans l'atmosphère, a précisé KCNA.

L'agence de presse officielle avait déjà annoncé, vendredi 11 mars, que le dirigeant nord-coréen avait ordonné au pays d'améliorer ses capacités d'attaque nucléaire en procédant à de nouveaux essais.

Le ministère de la Défense sud-coréen a déclaré pour sa part n'avoir constaté aucune indication d'une activité sur le site d'essais nucléaires de la Corée du Nord.

La présidente sud-coréenne, Park Geun-hye, a déploré le fait que Pyongyang prenne la voie d'une auto-destruction en continuant d'affronter la communauté internationale.

Les ministres des Affaires étrangères chinois et sud-coréen ont évoqué les nouvelles sanctions prises à l'encontre de la Corée du Nord lundi par téléphone et ont convenu qu'il importait de les mettre en œuvre "dans leur intégralité", selon des responsables chinois.

Avec Reuters

Première publication : 15/03/2016

  • CORÉE DU NORD

    Kim Jong-un affirme que la Corée du Nord a réussi à miniaturiser des têtes thermonucléaires

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Manœuvres entre Washington et Séoul : Kim Jong-un menace de frappes nucléaires "à l'aveugle"

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    L'arsenal nucléaire nord-coréen doit "être prêt à chaque instant", selon Kim Jong-un

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)