Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : La troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Hillary Clinton, la candidate démocrate à la Maison Blanche

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attaques terroristes en Europe, quelles solutions face à la menace ?

En savoir plus

REPORTERS

Vidéo : les Jeux olympiques des réfugiés

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Le vrai antidote contre l’EI, c’est la culture"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les toits de Paris, un trésor entre ciel et terre

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Athènes, la culture plus forte que la crise

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

EDF adopte le projet d'EPR à Hinkley Point, Londres temporise

En savoir plus

LE DÉBAT

Hillary Clinton peut-elle conquérir la Maison Blanche ? (partie 1)

En savoir plus

Asie - pacifique

Pyongyang annonce un test imminent sur une ogive nucléaire

© AFP, KCNA, KNS | Cette photo publiée le 11 mars 2016 par l'agence de presse officielle nord-coréenne montre le leader nord-coréen Kim Jong-un avec des membres de son armée.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 15/03/2016

Alors que la Corée du Nord fait face à de lourdes sanctions de l'ONU suite à ses multiples essais nucléaires, Kim Jong-un a annoncé mardi que des tests sur une ogive et le lancement de missiles balistiques seraient menés dans peu de temps.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un a affirmé que son pays s'apprêtait à tester l'explosion d'une ogive nucléaire et à lancer des missiles balistiques capables de transporter des têtes nucléaires, a annoncé, mardi 15 mars, l'agence de presse officielle KCNA.

De tels essais constitueraient un nouveau défi adressé à la communauté internationale alors que les Nations unies viennent d'adopter un renforcement des sanctions imposées à la Corée du Nord après que le pays a procédé en janvier au quatrième test nucléaire de son histoire.

Kim Jong-un a fait cette déclaration alors qu'il assistait à un test de simulation réussi de rentrée d'un missile balistique dans l'atmosphère, a précisé KCNA.

L'agence de presse officielle avait déjà annoncé, vendredi 11 mars, que le dirigeant nord-coréen avait ordonné au pays d'améliorer ses capacités d'attaque nucléaire en procédant à de nouveaux essais.

Le ministère de la Défense sud-coréen a déclaré pour sa part n'avoir constaté aucune indication d'une activité sur le site d'essais nucléaires de la Corée du Nord.

La présidente sud-coréenne, Park Geun-hye, a déploré le fait que Pyongyang prenne la voie d'une auto-destruction en continuant d'affronter la communauté internationale.

Les ministres des Affaires étrangères chinois et sud-coréen ont évoqué les nouvelles sanctions prises à l'encontre de la Corée du Nord lundi par téléphone et ont convenu qu'il importait de les mettre en œuvre "dans leur intégralité", selon des responsables chinois.

Avec Reuters

Première publication : 15/03/2016

  • CORÉE DU NORD

    Kim Jong-un affirme que la Corée du Nord a réussi à miniaturiser des têtes thermonucléaires

    En savoir plus

  • PÉNINSULE CORÉENNE

    Manœuvres entre Washington et Séoul : Kim Jong-un menace de frappes nucléaires "à l'aveugle"

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    L'arsenal nucléaire nord-coréen doit "être prêt à chaque instant", selon Kim Jong-un

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)