Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

SPORT

Renaud Lavillenie sacré champion du monde en salle de saut à la perche

© Mark Ralston, AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/03/2016

Renaud Lavillenie a remporté une deuxième fois le titre de champion de monde en salle de saut à la perche, à Portland aux États-Unis. Il ne manque à son palmarès que le titre équivalent, en extérieur.

Pour la deuxième fois, Renaud Lavillenie a été sacré champion du monde en salle de saut à la perche jeudi 17 mars à Portland aux États-Unis.

Avec son saut à 6,02 m, Lavillenie, détenteur du record du monde (6,16 m en 2014), a passé pour la 18e fois dans sa carrière les six mètres.

Lavillenie, 29 ans, compte désormais à son palmarès deux titres mondiaux et quatre européens en salle, trois couronnes continentales, trois médailles mondiales et un titre olympique en plein-air. Il ne lui manque que le titre de champion du monde en extérieur.

À moins de cinq mois des Jeux olympiques 2016 de Rio, où il remettra en jeu son titre conquis en 2012 à Londres, Lavillenie a passé à ses premières tentatives 5,75 m, 5,90 m et 6,02 m.

Il a devancé l'Américain Sam Kendricks (5,80 m) et le Polonais Piotr Lisek (5,75 m).

Le Clermontois a marqué les esprits de ses rivaux en vue de la quinzaine olympique.

Le Canadien Shawn Barber, champion du monde 2015 à Shanghaï, s'est arrêté à 5,75 m (4e) et le Grec Konstadinos Filippidis, champion du monde en salle en 2014 à Sopot (Pologne), s'est classé 7e.

Il avait abordé le rendez-vous de Portland en grand favori, puisqu'il avait franchi cet hiver la barre symbolique des six mètres à deux reprises et qu'il était en tête du bilan annuel (6,03 m).

Avec AFP
 

Première publication : 18/03/2016

  • MONDIAUX D'ATHLÉTISME

    Saut à la perche : médaille de bronze pour Lavillenie, Barber champion du monde

    En savoir plus

  • ATHLÉTISME

    Le perchiste français Renaud Lavillenie sacré athlète de l'année

    En savoir plus

  • FRANCE

    Renaud Lavillenie, le perchiste qui a battu l’imbattable

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)