Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Afrique

Sinaï : treize policiers égyptiens tués dans une attaque revendiquée par l’EI

© AFP PHOTO, STR | Des policiers égyptiens contrôlent une voiture à un point de contrôle dans le nord du Sinaï le 31 janvier 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/03/2016

Treize policiers égyptiens ont été tués par un tir de mortier contre un poste de contrôle, près de la ville d'Arich samedi dans le Sinaï. L’organisation de l’État islamique a revendiqué cette attaque.

Au moins treize policiers égyptiens ont perdu la vie samedi 19 mars dans un tir de mortier contre un point de contrôle situé près de la ville d’Arich, dans la péninsule du Sinaï, au nord-est de l'Égypte. L’attaque a été revendiquée par l’organisation de l’État islamique (EI) sur plusieurs sites internet.

Le groupe jihadiste affirme qu’un kamikaze, présenté sous le nom de guerre "Abou al-Qaaqaa l'Égyptien", s'est fait exploser à bord d'une voiture au poste de contrôle, qui a ensuite été attaqué par les jihadistes.

Des ambulances ont essuyé des tirs nourris lorsqu'elles ont tenté de porter assistance aux blessés, ont annoncé les médias officiels égyptiens. Des témoins ont fait état d'une explosion de forte puissance et ont déclaré que les accès à la ville avaient été bouclés par les forces de sécurité.

Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière depuis plusieurs mois dans le Sinaï, où la branche égyptienne du groupe jihadiste mène quasi-quotidiennement des attentats contre la police et l'armée.

>> À lire sur France 24 : "Attaques contre l'armée dans le Sinaï : l’EI déclare la guerre au pouvoir égyptien"

L'insurrection lancée par la branche égyptienne de l'EI, "Province du Sinaï", a fait des centaines de morts dans les rangs de l'armée et de la police depuis que le président égyptien Mohamed Morsi, démocratiquement élu et issu de la mouvance des Frères musulmans, a été renversé en juillet 2013 à la suite de manifestations de masse.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 19/03/2016

  • ÉGYPTE

    Égypte : le ministre de la Justice démis de ses fonctions après des propos jugés blasphématoires

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    Au Caire, Jean-Marc Ayrault veut relancer le processus de paix israélo-palestinien

    En savoir plus

  • IRAK-SYRIE

    John Kerry accuse l'EI de commettre des "génocides" contre les minorités en Irak et en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)