Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le coup de foudre aquatique de Samir Guesmi

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les enfants syriens à l'usine plutôt qu'à l'école

En savoir plus

FOCUS

Le lithium bolivien : une arlésienne ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Brexit : "See EU Later !"

En savoir plus

FACE À FACE

Brexit : le sursaut des politiques français

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Gare aux Vikings !"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat à Madagascar : trois morts dont un bébé et 88 blessés dans un stade

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Pourquoi la France a-t-elle soutenu le régime criminel d'Hissène Habré au Tchad ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit, acte 2 : un divorce à l'amiable ?

En savoir plus

SPORT

Maroc : des violences entre supporters du club de football Raja Casablanca font deux morts

© Fadel Senna, AFP | L'emblème du Raja Casablanca lors d'un match contre le Moghreb Tetouan en mai 2014 à Casablanca.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/03/2016

Des heurts entre supporters de football ont fait deux morts et plus de cinquante blessés à Casablanca à l'issue d'un match entre le Raja et le Chabab Rif d'Al Hoceima. La fédération royale marocaine a décidé de convoquer une réunion d'urgence.

La rencontre entre le Raja Casablanca et l’équipe de Chabab Rif Al Hoceima au stade Mohammed V de Casablanca a tourné, samedi 19 mars, à l’émeute. À l’issue du match remporté 2-1 par le club casablancais, des violences ont éclaté entre deux groupes de supporters du Raja Casablanca.

Ces affrontements ont fait deux morts et plus de cinquante blessés. Les forces de sécurité ont du intervenir pour rétablir l'ordre. "Deux personnes sont décédées à leur arrivée à l'hôpital, dont l'une avait été blessée par un objet tranchant, tandis que l'autre ne présentait aucun signe apparent de violence, et 54 autres ont été blessées et évacuées vers l'hôpital Moulay Youssef pour recevoir les soins nécessaires", peut-on lire dans un communiqué de la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) publié par le site Lemag.

Les images des affrontements

Face à ce drame, le site internet 360 dénonce "un football de voyous qui tue". "D’autant plus que cette violence inouïe a confronté des ultras d’un même club, en l’occurrence le Raja. Il est difficile de responsabiliser telle ou telle branche, mais il est clair que parmi eux se trouvent des infiltrés, délinquants et autres, qui profitent de cette situation pour semer la pagaille et la mort", estime ce média marocain.

Après ces événements, le président de la fédération royale marocaine de football, Fouzi Lekjaa, a convoqué dimanche une réunion d’urgence de la commission de discipline pour prendre des mesures contre ces actes.

Avec AFP

Première publication : 20/03/2016

  • MAROC

    Sahara occidental : la brouille s'envenime entre le Maroc et l'ONU

    En savoir plus

  • SAHARA OCCIDENTAL

    Sahara occidental : Ban Ki-moon se plaint d'un manque de respect du Maroc envers sa personne

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Un Français "radicalisé" embarque pour le Maroc avec des armes en soute

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)