Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union Européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 2)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : le saut dans l'inconnu (Partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Refaire passer le chef de l’État par une primaire ne me paraît pas logique »

En savoir plus

POLITIQUE

Jean-Vincent Placé : « Nous sommes arrivés à un moment où il n’y a plus de débat démocratique ni de dialogue social »

En savoir plus

Afrique

Présidentielle au Bénin : Lionel Zinsou reconnaît la victoire de Patrice Talon

© Pius Utomi Ekpei, AFP | Un bulletin de vote sur lequel figure des photographies de Lionel Zinsou, Premier ministre sortant, et de l'homme d'affaires Patrice Talon.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2016

Le Premier ministre sortant Lionel Zinsou a reconnu sa défaite à l'élection présidentielle au Bénin, face à l'homme d'affaires Patrice Talon, entrepreneur incontournable dans le pays et surnommé le "roi du coton".

Avant même l'annonce de résultats provisoires, le Premier ministre sortant du Bénin, Lionel Zinsou, a reconnu dans la nuit du dimanche au lundi 21 mars sa défaite à l'élection présidentielle face à l'homme d'affaires et "roi du coton" Patrice Talon.

Lionel Zinsou, ex-banquier d'affaires franco-béninois de 61 ans, était arrivé en tête lors du premier tour, le 6 mars, avec à peine 100 000 voix d'avance sur Patrice Talon (27,11 % contre 23,52 %).

"Les résultats provisoires font apparaître une victoire très nette de Patrice Talon", a déclaré le candidat malheureux cité par l'AFP. "L'écart est significatif, la victoire électorale de M. Talon est certaine."

Le Premier ministre n'a pas souhaité communiquer de chiffres concernant le scrutin, mais la Commission électorale (Céna) pourrait annoncer des résultats provisoires "probablement dans la journée de lundi", a-t-il précisé.

Dans la nuit, le quotidien béninois La Nouvelle Tribune a publié sur son site des estimations de l'Institut béninois des sondages, donnant 64,8 % des voix à Patrice Talon, contre 35,2 % à Lionel Zinsou. Ce sondage a été réalisé dans 394 bureaux de vote représentatifs, mais ne porte néanmoins que sur 3 % des suffrages exprimés.

"Zinsou était le candidat mal aimé. (...) Il était perçu comme le candidat de la France".

Patrice Talon veut incarner "la rupture"

"J'ai appelé Patrice Talon ce soir pour le féliciter de sa victoire, lui souhaiter bonne chance et me mettre à sa disposition pour la préparation des dossiers de transition. J'ai eu une conversation cordiale avec lui", a déclaré le Premier ministre dans un un message publié sur son profil Facebook.

Lionel Zinsou a toutefois salué "une campagne exceptionnellement sereine et calme, sans trouble ni tension" dans ce petit pays ouest-africain, premier État d'Afrique francophone à avoir entamé une transition démocratique au début des années 1990.

Patrice Talon, "self-made man" de 57 ans, qui s'était rendu aux urnes lors du premier tour au volant de son coupé Porsche, tient à son image d'homme d'affaires prospère et veut incarner "la rupture". Entrepreneur incontournable au Bénin, contrôlant le secteur-clé du coton et la gestion du port de Cotonou, il a financé les deux campagnes du président sortant Thomas Boni Yayi avant de devenir son principal adversaire politique.

Pour ce second tour, il bénéficiait du précieux soutien de 23 autres candidats présents au premier, dont Sébastien Ajavon, un autre homme d'affaires arrivé en troisième position avec 22 % des voix. 

Quelque 4,7 millions d'électeurs étaient appelés aux urnes dimanche pour élire le successeur de M. Boni Yayi. Celui-ci, au pouvoir depuis 2006, s'est retiré au terme de deux mandats, conformément à la Constitution.

Avec AFP

 

Première publication : 21/03/2016

  • BÉNIN

    Présidentielle au Bénin : vers un duel Zinsou-Talon au second tour

    En savoir plus

  • BÉNIN

    Les Béninois aux urnes pour l'élection présidentielle

    En savoir plus

  • le journal de l'Afrique

    Fin de campagne électorale au Bénin, 33 candidats en lice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)