Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Des émeutes éclatent au Gabon après l'annonce de la victoire de justesse d'Ali Bongo

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (2ème partie)

En savoir plus

LE DÉBAT

Brésil : Clap de fin pour Dilma Rousseff (1ère partie)

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Offensive turque en Syrie : le casse-tête de Washington

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Venise, ses gondoles, ses canaux et... son cinéma !

En savoir plus

FOCUS

Crise des migrants : la rue, point de passage obligé pour les demandeurs d'asile à Paris?

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Attentat de Gaziantep : la communauté kurde de Turquie à nouveau meurtrie

En savoir plus

FACE À FACE

La démission de Macron, un nouveau coup dur pour Hollande

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et à la fin, Macron tua le père"

En savoir plus

Economie

Sophie Bellon, PDG de Sodexo, devient la première patronne au CAC40

© AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 21/03/2016

Sophie Bellon, PDG de Sodexo, devient, lundi, la première patronne d'une entreprise cotée au CAC40. Son empire de la restauration d'entreprise remplace Alstom, qui sort de l'indice des principales valeurs de la Bourse de Paris.

Sophie Bellon s'occupe de la cantine d'un grand nombre d'entreprises en France et dans le monde. Elle est la patronne du géant français du secteur, Sodexo. À partir du lundi 21 mars, elle devient aussi la première femme à diriger un groupe du CAC40, l'indice des quarante principales valeurs de la Bourse de Paris.

Sodexo remplace, en effet, le mastodonte français des transports, Alstom au sein du prestigieux indice. Cette accession de Sophie Bellon au saint des saints de la Bourse est un moment historique, qui montre à quel point le gratin du monde français des affaires est resté masculin.

Banque et luxe

La PDG est arrivée à la tête de l'entreprise le 26 janvier 2016. À 54 ans, elle y succède à son père, Pierre Bellon, le patriarche fondateur de cette entreprise familiale  marseillaise.

Sophie Bellon n'a pas passée sa carrière dans l'ombre du paternel. Après un diplôme de l'École des hautes études commerciales (Edhec), elle débute un parcours de banquière de haut vol et s'occupe des fusions acquisitions pour le Crédit Lyonnais, dans les années 1980. Elle fait, ensuite, un détour par le monde du luxe où elle se transforme en agent à l'international pour plusieurs marques de mode française.

Elle rentre au bercail industriel en 1994 où elle grimpe progressivement les échelons. Dix-neuf ans plus tard, en février 2013, le conseil d'administration décide que c'est Sophie Bellon qui devra succéder à son père lorsque ce dernier passera les rènes. L'entreprise qu'elle dirige compte, aujourd'hui, 428 000 salariés dans le monde et pèse 14 milliards d'euros de chiffre d'affaires.

Première publication : 21/03/2016

  • CHINE

    Bourse : pourquoi le lundi noir chinois s’est propagé au reste du monde

    En savoir plus

  • DROITS DES FEMMES

    Des féministes dénoncent des inégalités hommes-femmes dans le projet de loi El Khomri

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)