Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Daily Mail traite le Brexit par-dessus la jambe

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Richard Ferrand : "Les amours tardifs sont rarement désintéressés"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Louis Aliot : "Macron enfile des perles depuis le début de la campagne"

En savoir plus

FOCUS

Trois ans après l'annexion, un pont entre la Russie et la Crimée cher à Vladimir Poutine

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fellag : 60 ans d’histoire de l’Algérie revisités avec humour et tendresse

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Brexit, début de l'implosion du Royaume-Uni ?"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le Qatar va investir 5 milliards de livres au Royaume-Uni

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le mystère Fillon"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Maroc : après 5 mois de blocage, un gouvernement voit le jour

En savoir plus

Amériques

Décès de Rob Ford, turbulent ex-maire de Toronto

© Geoff Robins, AFP | Rob Ford avait été diagnostiqué en 2014 d'un liposarcome malin, une rare forme de cancer.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2016

Rob Ford, l'ex-maire de la ville canadienne de Toronto est décédé des suites d'un cancer, à l'âge de 46 ans. Cet excentrique politicien doit sa notoriété mondiale à ses frasques liées à son goût prononcé pour l'alcool et pour différentes drogues.

Rob Ford, l'ex-maire de Toronto mondialement connu pour ses abus d'alcool et de drogues, est mort, mardi 23 mars, à l'âge de 46 ans des suites d'un cancer rare de l'abdomen, a annoncé sa famille.

Cet homme politique avait renoncé à se présenter à sa propre succession en 2014 après avoir appris qu'il était atteint d'un liposarcome malin. Cette forme rare du cancer se manifeste par une tumeur logée le plus souvent dans les tissus adipeux.

Rob Ford a été maire de Toronto, la plus grande ville du Canada, de 2010 à 2014. Il a été élu à ce poste en surfant sur un discours populiste, qui a séduit la classe moyenne des banlieues, rappelait "Le Monde" en 2013.

Rob Ford, maire de Toronto et fumeur de crack

Mais, l'édile doit sa notoriété mondiale à ses frasques. Il a été filmé à de nombreuses reprises en état d'ébriété avancée et même en train de consommer de la drogue. Rob Ford a d'ailleurs reconnu avoir fumé du crack alors qu'il était maire de Toronto.

La multiplication des scandales et l'ouverture, en 2013, d'une enquête policière pour usage de stupéfiants avait poussé le conseil municipal de Toronto à faire pression pour qu'il démissionne. Rob Ford a toujours refusé de céder et était entré en guerre ouverte contre son conseil municipal.

Il a néanmoins accepté de suivre une cure de désintoxication... pour mieux pouvoir se représenter en 2014. Mais le diagnostic du cancer, à deux mois des élections, l'a obligé à se retirer de la vie politique pour suivre un traitement lourd.

Première publication : 22/03/2016

  • CANADA

    Le sulfureux maire de Toronto atteint d'un cancer rare et agressif

    En savoir plus

  • CANADA

    Le maire de Toronto Rob Ford privé de ses pouvoirs exécutifs

    En savoir plus

  • CANADA

    Envers et contre tous, le maire de Toronto s'accroche à son poste

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)