Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Donald Trump accuse Google de rouler pour Hillary Clinton

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le Soudan accusé d'attaques chimiques au Darfour

En savoir plus

POLITIQUE

Primaire de la droite : semaine maudite pour Nicolas Sarkozy

En savoir plus

POLITIQUE

Présidentielle américaine : avantage Hillary Clinton

En savoir plus

FOCUS

L’Afghanistan dans l’impasse politique

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Exposition "Hergé" : qui était le créateur de Tintin ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Disparition de Shimon Peres : que reste-t-il des accords d'Oslo ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Mondial de l'auto : place aux voitures électriques et autonomes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Alep : bombardements russes, coups de menton américains"

En savoir plus

EUROPE

Russie : la pilote ukrainienne Nadia Savtchenko condamnée à 22 ans de prison

© Vasily Maximov, AFP

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/03/2016

Nadia Savtchenko, pilote ukrainienne devenue icône de la résistance au Kremlin, a été condamnée mardi à 22 ans de prison en Russie. Elle a été reconnue coupable de complicité dans le meurtre de deux journalistes dans l'est de l'Ukraine en 2014.

À 34 ans, elle est devenue l'icône de la résistance face au Kremlin. La pilote ukrainienne Nadia Savtchenko a été condamnée à vingt-deux ans de prison par la justice russe au terme d'un procès qui l'a reconnue coupable de complicité dans le meurtre de deux journalistes russes, tués en juin 2014 dans l'est de l'Ukraine.

Peu après l'annonce du verdict, le président ukrainien Petro Porochenko a proposé un échange de prisonniers aux autorités russes : "Je suis prêt à transférer en Russie deux militaires russes détenus sur notre territoire pour leur participation à l'agression militaire contre l'Ukraine", a-t-il déclaré dans une déclaration diffusée en ligne. Le Kremlin n'avait pas encore réagi en milieu d'après-midi.

Les six mois de procès de la pilote se sont achevés dans la confusion la plus totale, Nadia Savtchenko se mettant à chanter une chanson traditionnelle et recouvrant la voix du juge qui la déclarait coupable. Selon son avocat, Nikolaï Polozov qui s'exprimait à l'AFP, elle a été "reconnue coupable de tous les chefs d'accusation", notamment de complicité dans le meurtre des deux journalistes.

Nadia Savtchenko clame son innocence

Moscou affirme qu'elle a livré les coordonnées satellites permettant à l’armée ukrainienne de les localiser près de Lougansk, l'un des bastions de l'insurrection séparatiste, où ils ont péri au cours d'une attaque.

Arrêtée dans l’est de son pays par des rebelles pro-russes, elle a ensuite été livrée à l’armée russe qui l’a emprisonnée. Elle a toujours clamé son innocence.

À chacune de ses apparitions publiques avant son procès, lors des audiences au tribunal de Moscou, elle arborait le trident ukrainien, symbole national, n’hésitant pas à crier "Vive l'Ukraine" en quittant la salle. La frêle jeune femme, qui aurait perdu près de 20 kg au cours de sa grève de la faim début 2015, est rapidement devenue le symbole de la résistance de Kiev face aux ingérences de Moscou.

À 34 ans, son parcours a de quoi impressionner : l’une des rares femmes pilotes dans son pays, elle a fait ses armes en Irak en 2004 avant de s’engager sur le front ukrainien.

Avec AFP

Première publication : 22/03/2016

  • RUSSIE

    En Russie, le procès de l'icône ukrainienne Nadia Savtchenko a été ajourné

    En savoir plus

  • RUSSIE

    Nadia Savtchenko, symbole de la résistance ukrainienne face au Kremlin

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)