Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DEMAIN À LA UNE

Guerre au Yémen : Paris organise une conférence humanitaire fin juin

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Migrations, sécurité et Brexit : les Européens réunis fin juin à Bruxelles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

L’État turc est "extrêmement faible", selon l'historien Edhem Eldem

En savoir plus

L’invité du jour

Turquie : "Des fraudes sont possibles, mais qui ne remettent pas en cause le résultat"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

L'économie turque en surchauffe

En savoir plus

Pas 2 Quartier

La ferme plutôt que du ferme

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Déclassifions les archives sur le génocide rwandais"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Crise migratoire en Europe : le "crash test" ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

FRANCE

Jean-Marie Le Guen : "Les attaques ont pour but de nous terroriser et de nous diviser"

© Mardi politique - RFI, France 24 | Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État chargé des Relations avec le Parlement.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/03/2016

Invité de de Mardi politique, Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État auprès du Premier ministre chargé des Relations avec le Parlement, réagit aux attentats meurtriers à Bruxelles et revient sur la crise migratoire en Europe.

L'invité de Mardi politique était Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargé des Relations avec le Parlement. Il était interrogé par Valérie Gas pour RFI et Roselyne Febvre pour France 24.

Jean-Marie Le Guen : "il y a une campagne de terreur généralisée"

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat auprès du... par rfi

 

Jean-Marie Le Guen : "Le programme du FN est en carton-pâte"

Jean-Marie Le Guen, secrétaire d'Etat auprès du... par rfi

Première publication : 24/03/2016

  • MARDI POLITIQUE

    Aurélie Filippetti : "La parité est le seul moyen de combattre le machisme en politique"

    En savoir plus

  • FRANCE

    Jean-François Copé : "Maintenant on ne peut plus reculer"

    En savoir plus

  • MARDI POLITIQUE

    Nicolas Bay, secrétaire général du FN : "On a dépassé le seuil de saturation"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)