Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : les étudiants en colère

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Trump-Kim : rupture prononcée, paix envolée ?

En savoir plus

POLITIQUE

"Un personnage de roman" : Philippe Besson a suivi Emmanuel Macron pendant la campagne

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Zabou Breitman, maîtresse de cérémonie de la 30e Nuit des Molières

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ministre rwandaise des Affaires étrangères : "Paris et Kigali ont pris un nouveau départ"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L’invité du jour

Barthélémy Toguo : "Il n’y a pas assez de musées en Afrique"

En savoir plus

FOCUS

Vietnam : à l'école des futures stars du football

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

Moyen-Orient

L'armée syrienne est entrée dans la cité antique de Palmyre

© AFP | Des tanks de l'armée syriennes dans Palmyre, le 24 mars 2016.

Vidéo par Marc PAUPE

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/03/2016

L'armée syrienne - appuyée par l'aviation russe - est entrée jeudi dans Palmyre, cette cité inscrite au patrimoine mondial de l'humanité et contrôlée par le groupe État islamique (EI) depuis mai 2015.

L’armée syrienne, appuyée par l’aviation russe, est entrée dans Palmyre, ont annoncé jeudi 24 mars la télévision publique syrienne et l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH).

Les soldats ont pris un hôtel dans l’ouest de la ville, selon la chaîne de télévision pro-gouvernementale Ikhbariya qui a diffusé des images de l’extérieur de la ville conquise en mai dernier par le groupe État islamique (EI). Ils ont également progressé vers le nord de la ville, selon les médias officiels et l’OSDH. L’Unesco a "salué la libération" de la ville "martyre".

Les troupes syriennes avaient lancé au début du mois une offensive pour reprendre la cité antique. "Nous disons à ces bandits que nous avançons vers Palmyre, que nous irons au-delà de Palmyre et, si Dieu le veut, à Rakka, au cœur des bandes de Daech", a déclaré un militaire syrien interrogé par la télévision.

Un officier russe tué dans les combats

L’agence de presse officielle syrienne Sana a diffusé des photos d’avions survolant Palmyre, d’hélicoptères de combat tirant des missiles et de colonnes de soldats et de véhicules blindés progressant vers la ville.

Un membre des forces spéciales russes a été tué dans le secteur alors qu’il procédait au guidage de raids aériens russes "vers des cibles terroristes", a rapporté l’agence de presse Interfax, citant une source militaire sur place.

>> À (re)lire : L'EI a exécuté l'ancien directeur du site de Palmyre

La prise de "la perle du désert" permettrait à l’armée de progresser ensuite vers le gouvernorat de Deir ez-Zor, dans l’est du pays, tenu en grande partie par les jihadistes.

La coalition dirigée par les États-Unis contre l’EI en Irak et en Syrie, a annoncé, de son côté, avoir frappé des cibles près de Palmyre, mercredi. Il s’agissait des premières frappes de la coalition dans la région depuis le 4 mars dernier. Avant cela, deux frappes avaient eu lieu à la fin janvier.

La cité antique détruite

L’EI a détruit ces derniers mois plusieurs monuments de la cité antique de Palmyre, classée au patrimoine mondial de l’Unesco. En octobre dernier, les jihadistes avaient fait sauter un arc de triomphe datant de l’époque romaine. Auparavant, ils avaient détruit deux temples, dédiés à Bel et à Baalshamine. Ils ont aussi assassiné l’ancien directeur du site, Khaled Assaad, qui était âgé de 82 ans.

>> Patrimoine : "On voulait conserver cette image-là de la Syrie, magnifique"

L’Unesco, l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture, avait dénoncé des "crimes de guerre".

Avec Reuters

Première publication : 24/03/2016

  • SYRIE

    L'arche d'un temple de Palmyre détruit par l'EI va être reproduite grâce à l'impression 3D

    En savoir plus

  • SYRIE

    La Russie annonce avoir bombardé la région de la cité antique Palmyre en Syrie

    En savoir plus

  • SYRIE

    L'EI exécute trois personnes et détruit un monument à Palmyre

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)