Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray : le renseignement a-t-il failli ? (partie 1)

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Le retour "triomphal" d'Etienne Tshisekedi à Kinshasa

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

En savoir plus

FOCUS

La difficile lutte contre le trafic d’armes en Europe

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Sécurité : quel modèle en Israël ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La ligne Maginot des valeurs européennes"

En savoir plus

Moyen-Orient

Yémen : triple attentat-suicide meurtrier à Aden revendiqué par l'EI

© AFP (archives) | Un policier d'Aden à un checkpoint, le 18 décembre 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2016

Trois attentats-suicides revendiqués par l'organisation État islamique ont frappé Aden, dans le sud du Yémen, vendredi. Au moins 22 personnes ont été tuées. Une base de la coalition arabe sous commandement saoudien a été également été attaquée.

Au moins 22 personnes, dont 10 civils, ont été tuées, vendredi 25 mars, dans trois attentats-suicides à la voiture piégée contre trois barrages tenus par les forces loyalistes à Aden, la grande ville du sud du Yémen, a indiqué un responsable de sécurité.

Les trois attaques ont été revendiquées par l'organisation État islamique (EI), rapporte l'agence de presse Amak affiliée à l'organisation jihadiste. Elle fait état d'un bilan de 27 morts.

>> La coalition de l'Arabie saoudite a tué deux fois plus de civils que les autres forces au Yémen

Selon le responsable de sécurité contacté par l’AFP, deux bombes ont explosé simultanément à deux points de contrôle différents dans le quartier d'Al-Chaab, dans la banlieue ouest d'Aden.

Dans la foulée, des hommes armés ont attaqué une base de la coalition arabe sous commandement saoudien, qui intervient militairement au Yémen en soutien des forces loyalistes contre une rébellion chiite, a ajouté le responsable.

Des hélicoptères de la coalition ont frappé des positions des hommes armés dans le secteur tandis que ces derniers tentaient de progresser vers la base.

Une troisième bombe placée dans une ambulance

Une troisième bombe, placée dans une ambulance, a explosé à un point de contrôle près de Mansoura, dans le centre d'Aden, selon le même responsable.

Les forces loyalistes ont chassé les rebelles chiites d'Aden à l'été dernier, avec l'appui de la coalition arabo-sunnite menée par Riyad.

La deuxième ville du pays a depuis été déclarée "capitale provisoire" du pays par les autorités reconnues par la communauté internationale mais le niveau d'insécurité y est tel que ces dernières ne peuvent pas revenir s'y installer complètement.

Les groupes jihadistes comme Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa) et l'organisation État islamique (EI) ont profité de la guerre au Yémen pour renforcer leur présence dans le sud du pays et notamment à Aden, où elles ont multiplié les attaques contre l'armée, la police et des responsables locaux.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 25/03/2016

  • YÉMEN

    Les États-Unis frappent un camp d'Al-Qaïda au Yémen, des dizaines de morts

    En savoir plus

  • ISRAËL-YÉMEN

    L'ultime opération d'Israël pour exfiltrer les juifs du Yémen

    En savoir plus

  • YÉMEN

    La coalition de l'Arabie saoudite a tué deux fois plus de civils que les autres forces au Yemen

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)