Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

7 JOURS EN FRANCE

JO-2016 : Les Français en route pour Rio

En savoir plus

LE DÉBAT

Theresa May en France : le Brexit au plus vite ?

En savoir plus

Planète @venir

L’incroyable phénomène de l’e-sport

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Fabien Archambault : "La France n'est pas un grand pays de football"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : la télémédecine, une initiative pour les femmes médecins

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sur la route des festivals de musique

En savoir plus

TECH 24

Beauté connectée : parce que vous le valez bien...

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le monde décrit par Trump n’existe pas"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Attentat de Nice : "Cazeneuve face à l'été meurtrier"

En savoir plus

Amériques

Primaires démocrates : Bernie Sanders remporte Washington, l'Alaska et Hawaï

© Jason Redmond, AFP | Le candidat à la primaire démocrate Bernie Sanders, lors d'un meeting à Seattle, dans l'État de Washington, le 25 mars 2016.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2016

Bernie Sanders est toujours dans la course à l'investiture démocrate. Il s'est imposé contre Hillary Clinton lors des primaires dans les États de l'Alaska, de Washington et d'Hawaï samedi.

Le sénateur du Vermont Bernie Sanders a remporté les primaires démocrates dans trois États américains, l'Alaska, Washington et Hawaï, samedi 26 mars face à Hillary Clinton.

Vers 23 h GMT, les chaînes de télévision CNN et MSBNC donnaient Sanders gagnant à 76 % dans l'État de Washington face à l'ex-secrétaire d'État (24 %). Avec 101 délégués en jeu pour l'investiture démocrate, l'État de Washington était le gros enjeu de la journée.

En Alaska, à l'extrême nord américain, la victoire de Bernie Sanders a été encore plus éclatante. Dans cet État, où 16 sièges de délégués étaient en jeu, il a été donné gagnant à 79 % contre 21 % pour Clinton. Quant aux résultats de Sanders dans l'État d'Hawaï, où 25 sièges de délégués étaient en jeu, NBC News et d'autres grandes chaînes américaines lui ont attribué 71 % des voix contre 29 % à l'ancienne secrétaire d'État.

Hillary Clinton bénéficiait, avant les primaires de samedi, de l’appui de 1 711 délégués contre 952 pour le sénateur du Vermont, selon l'estimation de CNN (2 383 délégués sont requis pour obtenir l'investiture).

La triple victoire de samedi a de quoi réjouir le camp Sanders, mais elle ne permet toujours pas au sénateur de rattraper sa rivale dans la course pour l'investiture à la Maison Blanche.

Barrage contre Trump

Outre Hawaï, et Washington dans lequel il a investi beaucoup de temps cette semaine, Bernie Sanders doit encore remporter les primaires restantes avec de très fortes majorités s’il veut devenir le prochain candidat du parti démocrate à l’élection présidentielle américaine. Et s’il a obtenu près de 80 % des voix dans plusieurs petits États dernièrement, de grands États à venir lui restent défavorables (New York, Pennsylvanie, Maryland en avril).

Pour s’affirmer face à Hillary Clinton, Bernie Sanders se positionne comme rempart à Donald Trump, le favori des primaires républicaines. Il récite ainsi régulièrement des sondages le donnant largement gagnant s’il devait se présenter face au milliardaire à la présidentielle de novembre.

Après ces trois primaires démocrates, il en reste 22 jusqu’au 14 juin. Les semaines à venir seront relativement calmes. D’autres scrutins auront lieu le 5 avril (Wisconsin) et le 9 avril (Wyoming), avant les grands rendez-vous de New York (19 avril) et d'un nouveau "super tuesday" le 26 avril dans cinq États. La convention d'investiture se tiendra à Philadelphie fin juillet.

Avec AFP

Première publication : 26/03/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires dans l'Ouest américain : Trump et Clinton remportent l'Arizona

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires : Trump et Clinton confirment leur avance, Rubio abandonne

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires républicaines : les adversaires républicains se dressent contre Donald Trump

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)