Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au moins 300 morts en Somalie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Nucléaire iranien : l’accord historique en péril ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"10 millions de dollars pour destituer Donald Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Baisse des APL, hausse de la CSG, suppression de l’ISF : Macron persiste et signe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le président parle dans le téléviseur"

En savoir plus

EUROPE

Attentats de Paris et de Bruxelles : un complice présumé arrêté en Italie

© Archives, AFP | L'homme arrêté samedi 27 mars en Italie est suspecté d'avoir fourni de faux documents d'identité pour des membres du commando terroriste des attaques du 13 novembre.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/03/2016

Un ressortissant algérien, soupçonné d'avoir fourni des faux papiers d'identité aux terroristes des attaques de Paris et de Bruxelles, a été arrêté en Italie samedi, à la demande de la justice belge.

Un ressortissant algérien, Djamal Eddine O., a été arrêté samedi 26 mars dans la région de Salerne, près de Naples en Italie, à la demande de la justice belge, ont annoncé plusieurs médias italiens, citant la police. Cet homme de 40 ans a été arrêté en vertu d'un mandat d'arrêt européen émis en Belgique, dans le cadre d'une enquête sur des documents falsifiés utilisés par les kamikazes de Paris et de Bruxelles et leurs complices.

Djamal Eddine O. a été arrêté dans la localité de Bellizzi lors d'une opération conjointe du service central antiterroriste et de la division des opérations spéciales de la police (DIGOS) de Rome, a-t-on précisé de mêmes sources. Il est soupçonné d'avoir fait partie d'un réseau criminel qui fabriquait de faux documents d'identité et favorisait l'immigration clandestine, selon l'agence AGI.

Ce complice présumé des terroristes de Bruxelles devrait être extradé dans les prochains jours en Belgique, a-t-on ajouté.

Recherché par la police belge depuis janvier

Les soupçons de la police italienne ont été éveillés quand elle a étudié sa demande de permis de séjour au bureau local de l'immigration. Un homme portant le même nom et appartenant à la même organisation était recherché par la police belge depuis le 6 janvier. Son nom serait aussi apparu lors de perquisitions effectuées en octobre 2015 à Saint-Gilles, une banlieue de Bruxelles.

Des centaines de photos numérisées avaient alors été saisies dans un repaire de faussaires. Parmi elles auraient figuré celles de trois terroristes qui appartenaient au groupe ayant planifié les attentats du 13 novembre dernier à Paris, dont Najim Laachroui, un des kamikazes de l'aéroport de Zaventem, selon les enquêteurs cités.

Les investigations se poursuivent pour déterminer les raisons pour lesquelles Djamal Eddine O. se trouvait dans la province de Salerne, et les éventuels appuis dont il aurait bénéficié.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 27/03/2016

  • TERRORISME

    Attentats de Bruxelles : trois hommes inculpés pour terrorisme en Belgique

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Attentats de Paris et de Bruxelles : la "filière Zerkani" à nouveau mise en cause

    En savoir plus

  • TERRORISME

    Attentats de Bruxelles : un ex-international de basket, blessé, témoigne

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)