Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ghouta orientale : un adolescent filme le calvaire de l'intérieur

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : le malaise des producteurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Agriculture française : un modèle en crise

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Marseille, éternelle capitale de la culture ?

En savoir plus

FOCUS

Criminalité : le "dark Web", le côté obscur d'Internet

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le visage des sans-abri

En savoir plus

REPORTERS

"Never again" : le mouvement contre les armes qui bouscule l'Amérique

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Agriculture : Emmanuel Macron veut rassurer les jeunes

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Fusillade aux États-Unis : la NRA veut "plus d'armes dans les écoles"

En savoir plus

Amériques

États-Unis : le directeur de campagne de Donald Trump inculpé pour coups et blessures

© Joe Raedle, AFP | Le directeur de campagne du candidat à l'investiture républicaine Donald Trump a été arrêté en Floride.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 30/03/2016

Corey Lewandowski, directeur de campagne du candidat à l'investiture républicaine Donald Trump, a été arrêté en Floride et inculpé pour voies de fait sur une journaliste. Le milliardaire l'a défendu dans un communiqué en clamant son innocence.

Le directeur de campagne de Donald Trump, Corey Lewandowski, a été arrêté et inculpé mardi 29 mars pour coups et blessures à l'encontre de la journaliste Michelle Fields.

La police a diffusé une vidéo montrant l'incident, qui s'est déroulé à l'issue d'une conférence de presse le 8 mars. Contrairement à de précédentes images diffusées par des chaînes de télévision, le nouveau document permet de voir la scène sans que personne ne s'intercale. On aperçoit ainsi Michelle Fields marchant à côté de Donald Trump, puis Corey Lewandowski saisissant le bras de la journaliste et la tirant en arrière.

La vidéo montrant l'incident entre Michelle Fields et Corey Lewandowski

Le directeur de campagne de Donald Trump a depuis été "libéré avec une convocation", a déclaré à l'AFP Adam Brown, porte-parole de la police de Jupiter, ville du sud-est de la Floride. L'enquêteur chargé de l'incident indique qu'il existe suffisamment de faits pour inculper Corey Lewandowski, accusé d'avoir "intentionnellement touché Michelle Fields contre [son] gré".

Trump défend son directeur de campagne

Du côté de l’équipe de campagne de Donald Trump, on clame l'innocence du directeur de campagne. "M. Lewandowski a reçu une convocation et on lui a donné une date au tribunal. Il n'a pas été arrêté. M. Lewandowski est absolument innocent de ce chef. Il plaidera non coupable et a hâte de se défendre au tribunal. Il est absolument sûr d'être innocenté", a indiqué l'entourage de Donald Trump dans un communiqué officiel.

L'altercation a eu lieu à l'issue d'une conférence de presse de Donald Trump à Jupiter, dans son club de golf. Michelle Fields, alors journaliste pour le site conservateur Breitbart, suivait Donald Trump pour lui poser une question. Le candidat se dirigeait vers l'arrière de la salle, quand elle affirme avoir été violemment tirée par l'avant-bras par Corey Lewandowski.

La journaliste, qui a depuis démissionné de Breitbart, avait photographié des bleus sur son avant-bras gauche comme preuve, mais Corey Lewandowski avait vigoureusement nié toute altercation.

"Vous êtes totalement délirante. Je ne vous ai jamais touchée. En fait, je ne vous ai même jamais rencontrée", avait-il écrit sur Twitter le 11 mars, le jour où la journaliste avait porté plainte. 

Pour un premier délit de simples "voies de fait", Lewandowski encourt, s'il est reconnu coupable, une peine maximale d'un an de réclusion ou une amende de 1 000 dollars.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/03/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires dans l'Ouest américain : Trump et Clinton remportent l'Arizona

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Primaires : Trump et Clinton confirment leur avance, Rubio abandonne

    En savoir plus

  • PRIMAIRES AMÉRICAINES

    Trump conforte son avance et Sanders crée la surprise dans le Michigan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)