Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle : Le Gabon suspendu à la décision de la Cour Constitutionnelle

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentats aux États-Unis: la peur du terrorisme ravivée (partie 2)

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Mort d'un homme noir tué par la police aux États-Unis: racisme ou dérapage ? (partie 1)

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Quelle politique mener à l'égard des réfugiés en Europe ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Budget de l'État 2017 : le grand bluff ?

En savoir plus

TECH 24

La dictature des algorithmes

En savoir plus

FOCUS

Adulé ou conspué : Jeremy Corbyn, une figure qui divise le Labour au Royaume-Uni

En savoir plus

#ActuElles

Pénélope Bagieu raconte en BD l'histoire de 15 héroïnes culottées

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Djihad" ou l'art comme rempart à l'extrémisme

En savoir plus

Moyen-Orient

En Israël, une bavure militaire divise le pays et fragilise Netanyahou

© Jack Guez, AFP | Des Israéliens manifestent devant la Cour militaire pour soutenir le soldat accusé d'avoir achevé un Palestinien.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/03/2016

Accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien blessé, un jeune soldat franco-israélien a comparu devant une cour militaire. Cette affaire suscite des frictions au sein même du gouvernement du Premier ministre Benjamin Netanyahou.

La détention d’un soldat israélien, accusé d'avoir achevé un assaillant palestinien déjà blessé, a été prolongée jusqu’à jeudi 31 mars. Ce militaire de 19 ans, qui a la nationalité franco-israélienne, mais dont le nom et l'image sont frappés de censure, a comparu mardi 29 mars devant un tribunal réuni dans la base militaire Bar-Lev dans l’ouest d’Israël.

Le jeune soldat, est accusé d'avoir achevé d'une balle dans la tête un Palestinien déjà atteint par balles, après avoir participé à une attaque au couteau contre des soldats israéliens le 24 mars à Hébron, en Cisjordanie occupée. Le Palestinien, apparemment agonisant, ne semblait plus représenter le moindre danger pour les soldats et les infirmiers alentour. La vidéo qui a révélé les faits, prise par un militant d'une organisation de défense des droits de l'Homme, montre en effet d'autres soldats visiblement peu inquiets à proximité immédiate du Palestinien agonisant.

L'enquête en cours "appuie le soupçon que le soldat a tiré intentionnellement et sans aucune nécessité", a déclaré devant la cour le représentant de l'accusation, le lieutenant-colonel Adoram Rigler.

De leur côté, les défenseurs du militaire, dont plusieurs dizaines s’étaient réunies devant la cour militaire pour lui apporter son soutien, estiment que le Palestinien aurait pu dissimuler une ceinture d'explosifs sous ses vêtements.

Des tensions au sein de la population israélienne

Son cas a suscité un débat enflammé par les Israéliens. Alors que certains dénoncent l’usage excessif de la force par l’Armée, d’autres invoquent les attaques palestiniennes quasiment quotidiennes. Au sein même du monde politique, l’affaire a aussi provoqué des tensions.

L'armée, le Premier ministre Benjamin Netanyahou et le ministre de la Défense Moshe Yaalon ont rapidement désapprouvé l'acte du soldat. Mais le ministre de l'Éducation Naftali Bennett, chef de file d'un parti nationaliste religieux défendant la colonisation, a très vite attaqué le chef du gouvernement en criant au jugement prématuré.

Avigdor Lieberman, ex-ministre des Affaires étrangères connu pour ses prises de position incendiaires, a aussi jugé "hypocrite et injustifié de se liguer contre le soldat". Il était d’ailleurs présent mardi dans la salle d'audience, aux côtés d'une dizaine de proches du soldat, dont certains en larmes.

Les défenseurs des droits de l'Homme et les Palestiniens ont, pour leur part, dénoncé une nouvelle exécution sommaire. La direction palestinienne a indiqué avoir demandé aux Nations unies d'enquêter sur les "exécutions extrajudiciaires" israéliennes. Elle a assimilé toutes les morts de Palestiniens depuis bientôt six mois à de telles exécutions.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 29/03/2016

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    L'ONU créera une base de données des entreprises implantées dans des colonies israéliennes

    En savoir plus

  • TECHNOLOGIES

    La start-up israélienne Cellebrite aiderait le FBI à déchiffrer l'iPhone du tireur de San Bernardino

    En savoir plus

  • JORDANIE

    La Jordanie va installer des caméras de surveillance sur l'esplanade des mosquées

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)