Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

En savoir plus

L’invité du jour

"L’Europe a un rôle à jouer dans la défense des éléphants"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

"Fair play financier" : le PSG passe son grand oral

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal : l'opposition manifeste contre le projet de réforme électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Manifestations en France : la guerre des chiffres

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Autocars : quand la grève à la SNCF fait recette

En savoir plus

LE DÉBAT

Réformes en France : vers une convergence des luttes ?

En savoir plus

POLITIQUE

Visite de Macron à Washington : que peut-il espérer de sa rencontre avec Trump ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 04/04/2016

"Fraudeurs Inc."

© France 24

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 4 avril, les révélations des "Panama Papers", ces documents révélant l'existence de milliards de dollars cachés dans des paradis fiscaux par des dizaines de personnalités, dont plusieurs responsables politiques de premier plan.

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre iPhone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
À la une de la presse internationale, ce matin, les révélations des "Panama Papers". "John Doe", monsieur X" : voilà le nom attribué par le "Süddeutsche Zeitung" à la source anonyme qui lui a transmis les quelque 11,5 millions de documents appartenant au cabinet panaméen Mossack Fonseca, l’un des champions mondiaux de la création de sociétés offshore, ces sociétés conçues pour masquer l’identité de leurs vrais propriétaires. Ces documents révèlent l’existence de milliards de dollars cachés dans des paradis fiscaux, appartenant à des leaders politiques, des réseaux criminels, ou encore des stars du football. Le quotidien allemand raconte une enquête sans précédent, conduite par près de 400 journalistes, travaillant pour une centaine de journaux dans le monde, et coordonnée par le Consortium international des journalistes d’investigation de Washington.
 
Parmi les grands titres qui ont collaboré à cette enquête, le grand quotidien britannique "The Guardian", dont la une montre Vladimir Poutine. Si le nom du président russe n’apparaît jamais directement, sa garde rapprochée, en revanche, et notamment son meilleur ami, Serguei Roldouguine, est mise en cause dans plusieurs opérations pour un montant qui avoisinerait les deux milliards de dollars. Des milliards dont "The Guardian" affirme qu’ils n’auraient jamais pu être empochés sans son consentement. Tandis "The Moscow Times" évoque une affaire de "schémas financiers opaques" impliquant les "associés" de Vladimir Poutine, le site officiel Sputnik rapporte que le Kremlin a annoncé tôt ce matin qu’une série d’informations "hostiles au dirigeant russe, à ses amis et à sa famille", était "sur le point d’être lancée depuis plusieurs pays dans les jours qui viennent".
 
Sont en revanche directement mis en cause, le Premier ministre islandais, deux des principaux membres de son gouvernement, et le chef de son parti. Tous auraient eu des liens avec des sociétés dans des paradis fiscaux, sans l’avoir déclaré publiquement. Des révélations qui risquent de provoquer un énorme scandale, dans un pays qui affirme avoir fait le ménage après la grande crise bancaire de 2008. "Et maintenant Sigmundur ?", titre le quotidien islandais "Frettabladid", qui raconte que le Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson est "au coeur de la plus importante fuite de données de l’histoire, en raison de ses avec la société Wintris", une société immatriculée dans les îles Vierges britanniques, et dont il serait propriétaire avec sa femme. Alors que l’opposition réclame sa démission, et dit vouloir déposer une motion de défiance aujourd’hui contre son gouvernement, qu’une pétition a déjà recueilli plusieurs milliers de signatures, "The Iceland Monitor" se demande si l’île va devoir affronter "une nouvelle tempête" politique, sur le modèle de celle qui avait suivi la crise de 2008.
 
Pas de crise majeure à l’horizon, semble-t-il, en revanche, en Argentine. À Buenos Aires, "La Nacion" se borne à faire fait état de la ligne de défense de Mauricio Macri: "Oui, a fait savoir le président argentin, j’ai bien eu des liens avec une société familiale offshore basée aux Bahamas. Une société dont j’ai été désigné directeur de façon 'occasionnelle', mais sans pour autant y détenir la moindre participation". La presse semble nettement plus intéressée par la situation de son compatriote, le footballeur Lionel Messi, qui joue actuellement à Barcelone. Le site d’info espagnol "El Confidencial" rappelle que d’après les "Panama Papers", les Messi auraient créé une société  offshore au Panama, Mega Star Enterprises, dont le nom commence à apparaître dans les dossiers de Mossack Fonseca, le cabinet panaméen, en juin 2013 - soit au lendemain de l’ouverture des poursuites pour fraude fiscale, dans une autre affaire, par la justice espagnole.
 
Au-delà de ces personnalités, la presse internationale met en cause le système des paradis fiscaux. Alors que le journal belge "Le Soir" dénonce "le scandale mondial des sociétés écran", rappelant que "la fraude fiscale provoque l’appauvrissement généralisé" des États, "L'Orient Le Jour" promet "le début de l’enfer" aux paradis fiscaux…
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/04/2018 Immigration

Grande-Bretagne : les oubliés de la génération Windrush

Dans cette seconde revue de presse du vendredi 20 avril : le tollé suscité en Grande-Bretagne par l'arrêt des soins d'un immigré de la génération Windrush oubliée par le...

En savoir plus

20/04/2018 Manifestations

"Universités : le ras-le-bol des antibloqueurs"

Dans cette première revue de presse du vendredi 20 avril : le bilan de la journée de mobilisation d'hier en France, le mécontentement sanglant au Nicaragua et la stratégie...

En savoir plus

19/04/2018 Rap

Kanye West s'improvise "philosophe" sur Twitter

Dans cette seconde revue de presse du jeudi 19 avril, la diplomatie "sans but" de Donald Trump vis-à-vis de la Corée du Nord, l'annonce d'élections anticipées en Turquie, les...

En savoir plus

19/04/2018 Angela Merkel

Sur l'Europe, "Macron et Merkel rentrent dans le dur"

Dans la presse, ce jeudi 19 avril, la rencontre entre Emmanuel Macron et Angela Merkel à Berlin, l'appel à la grève générale lancé en France par la CGT, la guerre du "free...

En savoir plus

18/04/2018 Journalisme

Forbidden Stories : "Pour que le travail de Daphne Caruana Galizia ne soit pas perdu"

Dans cette seconde revue de presse du mercredi 18 avril, le collectif Forbidden Stories reprend les enquêtes de la journaliste maltaise Daphne Caruana Galizia, tuée il y a six...

En savoir plus