Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

Amériques

Le Canada face à la multiplication des suicides dans les communautés autochtones

© Attawafn143, via Wikimedia Commons | La petite communauté d’Attawapiskat, dans l'Ontario, en juillet 2009.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 11/04/2016

Le gouvernement canadien doit une nouvelle fois faire face à la multiplication des suicides dans les communautés autochtones. Avec une tentative de suicide par jour depuis un mois, une communauté de l'Ontario a déclaré l'état d'urgence.

Dans le centre du Canada, une toute petite communauté vivant dans le village d’Attawapiskat est en état d’urgence. La raison : une vague de suicides parmi les membres de cette communauté autochtone, que le gouvernement peine à enrayer.

La situation est telle que le chef du village, Bruce Shisheesh, a alerté sur la multiplication des tentatives de suicide dans sa réserve de 2 000 personnes, isolée dans le nord de l'Ontario, près de la baie James. Selon Bruce Shisheesh, cité par la radio publique Radio Canada, ce sont près d'une centaine de tentatives de suicide qui ont été répertoriées sur les six derniers mois, avec une aggravation ces dernières semaines. En mars, ce sont 28 tentatives de suicide qui ont été signalées et 11 sur les 9 premiers jours d'avril, a indiqué ce responsable autochtone.

>> À lire sur France24.com : "En 2013, la chef amérindienne Theresa Spence dénonçait les conditions de vie dans sa communauté"

Cette situation dramatique est aussi observée dans d'autres communautés autochtones. Il y a un mois, dans une réserve du peuple Cri à 500 km au nord de Winnipeg (Manitoba), Shirley Robinson, chef adjointe de la réserve de Pimicikamak, avait alerté le gouvernement après le suicide de cinq adolescents et d'une jeune mère de famille.

"Améliorer les conditions de vie des autochtones"

Dimanche soir, le Premier ministre canadien Justin Trudeau a assuré, dans un message sur Twitter, que son gouvernement continuait de "chercher à améliorer les conditions de vie des autochtones". Le gouvernement canadien a notamment promis dans le budget fédéral une enveloppe de 8,4 milliards sur cinq ans pour améliorer les infrastructures sociales, le logement et l'éducation.

>> À lire sur France24.com : "Justin Trudeau s'excuse auprès des autochtones"

Charlie Angus, le député local du Nouveau parti démocratique (NPD, gauche), a demandé une action vigoureuse des responsables de la santé et des services sociaux du gouvernement libéral.

La ministre de la Santé Jane Philpott, en se disant "profondément affligée" par ces multiplications de tentatives de suicide, a quant à elle assuré dimanche que ses équipes et les partenaires sociaux allaient travailler "pour trouver des solutions".

Avec AFP

Première publication : 11/04/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Barack Obama et Justin Trudeau affichent leur complicité à la Maison Blanche

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)