Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Fête de l'Aïd, à la rencontre des musulmans ivoiriens

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Pape François s'engage pour lutter contre la pédophilie

En savoir plus

FOCUS

Vénézuela : à Caracas, certains quartiers vivent dans la nostalgie des années Chavez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dans les coulisses du Studio Harcourt

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

Culture

Vidéo : la dépouille du chanteur Papa Wemba est arrivée à Kinshasa

© Capture d'écran France 24 | Le cercueil blanc de Papa Wemba a été recouvert d'un drapeau de la RD Congo.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 28/04/2016

La dépouille du chanteur Papa Wemba, décédé dimanche lors d'un concert en Côte d'Ivoire, est arrivée jeudi à Kinshasa. Une foule immense était présente pour accueillir le cercueil blanc et rendre hommage au roi de la rumba congolaise.

Quatre jours après la mort soudaine du chanteur congolais Papa Wemba, dimanche à Abidjan, en Côte d’Ivoire, sa dépouille est arrivée jeudi 28 avril à Kinshasa, la capitale de son pays, la RD Congo. Des milliers de personnes s'étaient déplacées pour rendre hommage au roi de la rumba congolaise.

>> À lire sur France 24 : "La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Papa Wemba"

Le Premier ministre congolais Augustin Matata Ponyo et le président de l'Assemblée nationale Aubin Minaku étaient présents à la descente d'avion du cercueil blanc, recouvert du drapeau de la RD Congo et accompagné par un prêtre catholique.

Officiels, membres de famille, fans, chefs coutumiers et autres admirateurs de l'icône de la rumba congolaise étaient au rendez-vous pour saluer ce musicien originaire de la province de Sankuru, dans le centre du pays.

Des adeptes de la Sape (Société des ambianceurs et des personnes élégantes), mouvement dont Papa Wemba a été l'un des initiateurs dans les années 1970 et élevé au rang de "religion" par ses partisans, étaient également visibles, vêtus majoritairement de noir.

Les explications de notre correspondant à Kinshasa

Comité de crise

Thomas Nicolon, le correspondant de France 24 en RD Congo, décrit "des scènes impressionnantes" durant lesquelles "des personnes se sont effondrées et hurlaient allongées sur le sol, en pleurant".

>> À voir sur France 24 : "Les hommages à Papa Wemba affluent sur tout le continent"

Pour Maurice Kouakou, ministre ivoirien de la Culture venu accompagner la dépouille, "la nouvelle du décès de Papa Wemba a été un séisme". "Sur instruction du président de la République, nous avons mis en place un comité de crise pour faire en sorte que cette nouvelle ne détériore pas les relations entre la Côte d'Ivoire et le Congo en raison de la qualité de la personne qui est décédée", a-t-il déclaré à la presse.

Le cortège mortuaire a pris la direction de l'hôpital du Cinquantenaire, où le corps sera conservé avant un hommage populaire prévu lundi. L'inhumation est prévue mardi près de Kinshasa.

Père de six enfants, dandy s'habillant chez les grands couturiers, Papa Wemba était depuis plus de 40 ans un des chanteurs africains les plus populaires, reconnaissable à sa voix haut perchée et à sa personnalité flamboyante.

Avec AFP

Première publication : 28/04/2016

  • MUSIQUE

    Les ventes de musique reprennent des couleurs pour la première fois depuis 1998

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Prince, une vie consacrée à la musique

    En savoir plus

  • CUBA

    Le rock des Rolling Stones déferle pour la première fois sur Cuba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)