Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Affaire Benalla : l'Élysée au coeur de la tempête

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bianca Jagger : "Ortega a trahi la révolution sandiniste" au Nicaragua

En savoir plus

LE DÉBAT

Turquie : quelles libertés après l'état d'urgence ?

En savoir plus

POLITIQUE

Soupçons d'Ingérence russe : l'étrange volte-face de Donald Trump

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Pascal Pavageau : "Vous ne pouvez pas avoir raison tout seul, tout le temps"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Donald Trump : la volte-face

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Ant-man et la Guêpe" : un Marvel au féminin

En savoir plus

FOCUS

Espagne : dans l'enfer des exploitations de fraises

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Ortega Basta"

En savoir plus

Amériques

Des médicaments opiacés retrouvés au domicile de Prince le jour de sa mort

© Mark Ralston, AFP | Des fleurs et des messages de soutiens de la part des fans de Prince, déposés devant sa résidence de Paisley Park. dans le Minnesota.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/04/2016

Plusieurs médias américains ont relancé jeudi la thèse de l'overdose dans la mort de la superstar américaine Prince, retrouvé inanimé, le 21 avril. Des médicaments opiacés auraient été découverts à son domicile le jour de sa mort.

Le chanteur Prince avait des médicaments opiacés sur lui ainsi qu'à son domicile, dans sa résidence de Paisley Park, le jour de son décès, ont indiqué plusieurs médias américains, jeudi 28 avril. Est-il mort d’overdose ? Seuls les résultats d'autopsie peuvent le confirmer et les autorités ont annoncé qu'il faudrait encore patienter au moins 4 semaines avant d’avoir les conclusions.

D'après la chaîne d’information CNN, l'Agence américaine de lutte contre la drogue a été sollicitée dans le cadre de cette investigation. D'après plusieurs témoignages anonymes cités par le journal de Minneapolis Star Tribune, l'artiste américain avait fait une overdose d'opiacés quelques jours seulement avant sa mort, provoquant l'atterrissage d'urgence de son avion privé.

>> À lire sur France 24 : "Prince, une vie consacrée à la musique"

Les opiacés, tels que la méthadone ou la morphine, sont des substances dérivées de l'opium et peuvent engendrer une forte dépendance.

Un juge américain a nommé mercredi un mandataire chargé d'administrer les biens de Prince, comme le souhaitait sa sœur en l'absence de testament. Tyka Nelson avait en effet demandé à la justice de choisir comme mandataire provisoire le fonds de gestion d'actifs Bremer Trust, car sa maison mère, la banque Bremer, s'était chargée des affaires de Prince pendant plusieurs années.

Tyka Nelson est sa seule sœur encore en vie mais Prince avait aussi cinq demi-frères et demi-soeurs qui sont tous désignés comme héritiers au même titre qu'elle aux yeux de la justice américaine.

>> Sur Mashable : "12 performances live de Prince à voir sur YouTube"

Un site spécialisé dans les finances des célébrités, Celebrity Net Worth, évalue la fortune du défunt à quelque 300 millions de dollars.

Ses héritiers auront le pouvoir de décider quoi faire des trésors inédits cachés dans les coffres-fort de Paisley Park, certains affirmant qu'ils pourraient renfermer des albums entiers inédits. Prince avait sorti 39 albums studio de son vivant et vendu plus de 100 millions de disques, selon la presse spécialisée.

Avec AFP

Première publication : 29/04/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Prince, une vie consacrée à la musique

    En savoir plus

  • MUSIQUE

    De Madonna à Obama, une multitude d'hommages rendus à l"'irremplaçable" Prince

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Aucun signe de suicide, aucun traumatisme... le mystère demeure autour de la mort de Prince

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)