Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

Culture

Décès de Pépito, batteur et chef d’orchestre de Magic System

© Kambou Sia, AFP | Le groupe Magic System lors d'un concert à Abdijan, en mars 2008.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/05/2016

Le batteur et chef d’orchestre de Magic System, Didier Bonaventure Deigna, dit Pépito, est décédé par noyade, ont annoncé mardi les membres du groupe ivoirien. Les tubes du groupe sont connus à travers l’Afrique et l’Europe.

Le chef d'orchestre du groupe ivoirien Magic System, Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, est décédé par noyade, a annoncé mardi 3 mai le célèbre groupe de musique.

Magic System "a le regret et la profonde douleur d'annoncer le décès de son batteur et chef d'orchestre Didier Bonaventure Deigna dit Pépito, survenu le dimanche 1er mai dernier par noyade à Jacqueville [sud de la Côte d'Ivoire] dans sa 46e année", souligne le groupe dans un communiqué.

Le musicien qui séjournait dans la station balnéaire est "décédé en tentant de sauver de la noyade une personne", a expliqué un membre de sa famille.

Les plages de la côte ivoirienne sont réputées dangereuses et les secours déplorent régulièrement des noyades.

Le décès du chef d'orchestre et batteur du groupe star de la musique ivoirienne, intervient une semaine après celle de l'idole de la chanson congolaise Papa Wemba, mort sur scène le 24 avril à Abidjan où il participait à la 9e édition du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua), organisé par Magic system.

Magic System enchaîne les tubes en Afrique et en Europe depuis son succès "Premier Gaou" en 2002.

Avec AFP

Première publication : 03/05/2016

  • RD CONGO

    Kinshasa rend hommage au roi de la rumba congolaise, Papa Wemba

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)