Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 22h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 19/08/2016

Afghanistan : à Kunduz, dans l’ombre des Taliban

Il y a près d’un an, les Taliban se sont brièvement emparés de Kunduz, ville stratégique du nord-est de l’Afghanistan. Ils en ont été chassés quinze jours après leur arrivée, mais la possibilité d'un retour au pouvoir des islamistes est désormais dans tous les esprits. Notre correspondante en Afghanistan s’est rendue sur place.

En survolant le nord-est du pays pour rejoindre la province de Kunduz, c’est l'Afghanistan mythique qui défile sous nos yeux : des montagnes brunes à perte de vue. Puis de petites tâches de vert parsèment le paysage, nous arrivons à Kunduz, non loin de la frontière avec le Tadjikistan. Sur le tarmac du petit aéroport, des militaires afghans veillent.

Le drapeau national afghan flotte au-dessus de la place centrale de Kunduz, mais pour combien de temps ? Le 28 septembre 2015, après être entrés dans la ville, les Taliban ont réussi à y hisser leur drapeau blanc. Leur plus grande victoire depuis la chute de leur régime en 2001 constitue aussi un grave revers pour l’armée afghane ainsi que pour le président Ashraf Ghani, au pouvoir à l’époque depuis un an tout juste.

La contre-offensive de l'armée afghane, appuyée par des raids de l’aviation américaine, avait été marquée par un drame : le bombardement de l’hôpital de Médecins sans frontières, situé au cœur de la ville. L’hôpital avait été entièrement détruit, 42 personnes, des patients et des membres du personnel, tuées. Washington avait ensuite été contraint de présenter ses excuses pour cette bavure. Mais des mois après, les habitants de Kunduz restent traumatisés.

Kunduz, symbole de l’instabilité afghane

Avec la chute de cette ville stratégique du nord-est de l’Afghanistan, le monde entier a compris qu'un retour au pouvoir des Taliban était possible dans le pays. Après la déroute de septembre dernier, le commandement militaire a été renouvelé et un nouveau chef des renseignements a été nommé dans la province.

Pour l’heure, les forces gouvernementales contrôlent la ville, mais la situation est beaucoup plus volatile dans les districts alentours, où les islamistes sont toujours présents. Deux jours avant notre arrivée, des dizaines de passagers d’un bus ont été kidnappés sur la route qui mène à Badakhshan, la province voisine.

Pour sécuriser le territoire, le gouvernement s’appuie ici comme dans d’autres provinces sur des milices locales, souvent dirigées par d’anciens seigneurs de guerre. Une politique dangereuse, qui participe à l’instabilité actuelle de l’Afghanistan.

Face à l'insécurité chronique, des milliers de personnes ont fui la province. Le docteur Ghafar est l’un des rares à y venir depuis Kaboul. Spécialisé en chirurgie plastique, il vient opérer gratuitement des enfants qui n’auraient pas accès aux soins autrement. Il y a aussi ceux qui restent, parce qu’ils n’ont nulle part ailleurs où aller, ou par choix comme Zargol Alemi, députée provinciale, décidée à rester coûte que coûte dans sa ville. Nous sommes allés à leur rencontre.

Par Aziz TASSAL , Claire DEBUYSER , Kamal ABDOURAHIM

COMMENTAIRE(S)

Les archives

13/07/2018 Afrique

Centrafrique : à la rencontre des ex-rebelles putschistes

En Centrafrique, pays déchiré par la guerre, les ex-rebelles putschistes rêvent désormais d'indépendance. Les reporters de France 24 James André et Anthony Fouchard sont allés à...

En savoir plus

06/07/2018 Afrique

Djibouti sous l'emprise du khat

À Djibouti, près de la moitié des hommes consomment le khat, des feuilles à mâcher qui constituent une drogue aux effets proches de l'amphétamine. En moyenne, 40 % du budget des...

En savoir plus

29/06/2018 Amériques

Vidéo : à Masaya, bastion de l’insurrection au Nicaragua

Au Nicaragua, 212 personnes ont été tuées dans la vague de contestation inédite qui touche le pays depuis deux mois. Déclenchée le 18 avril par un projet de réforme de la...

En savoir plus

22/06/2018 EUROPE

Vidéo : les opposants turcs traqués jusqu'en Europe

À la veille des élections présidentielle et législatives en Turquie, notre reporter est partie à la rencontre des opposants turcs, peu audibles dans les médias officiels. Depuis...

En savoir plus

15/06/2018 Afrique

Vidéo : la vague à l'âme, l’odyssée des pêcheurs sénégalais en Bretagne

En Bretagne, dans l’Ouest de la France, plusieurs pêcheurs d'origine sénégalaise embarquent au petit matin sur des chalutiers pour rapporter du poisson dans les criées du...

En savoir plus