Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Liban : le "coup de com" de Marine Le Pen sur le voile ?

En savoir plus

POLITIQUE

Yannick Jadot : "Des responsables du PS veulent piéger Benoît Hamon"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Yannick Jadot : "Theresa May est du côté obscure de l'Europe"

En savoir plus

FOCUS

Crise migratoire en Europe : la formation des garde-côtes libyens est-elle suffisante?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Rachida Brakni, combattante culturelle

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Irak : dans le piège de Mossoul

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Paris et l'Île-de-France ont perdu 1,5 million de touristes en 2016

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Après le PSG, la magie de Monaco ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Marine Le Pen au Liban : en quête de stature internationale

En savoir plus

FRANCE 24 EUROPE

Séisme en Italie : près de 250 morts, des dégâts considérables

© Filippo Monteforte, AFP | Le séisme qui a frappé le centre de l'Italie, dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 août 2016, a fait au moins 247 morts selon un nouveau bilan.

Vidéo par Fanny ALLARD

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 25/08/2016

Le violent tremblement de terre qui a dévasté plusieurs villages dans le centre de l'Italie a fait au moins 247 morts, selon un nouveau bilan communiqué jeudi matin par la protection civile italienne.

Les sauveteurs italiens étaient engagés dans une course contre la montre, jeudi 25 août, pour retrouver des survivants au lendemain du puissant tremblement de terre, qui a dévasté plusieurs villages dans le centre de l’Italie. Au moins 247 corps ont été retrouvés dans les décombres, selon le dernier bilan de la protection civile italienne, dont 190 dans la région du Latium et 57 dans celle des Marches.

La protection civile n'a, en revanche, toujours pas donné d'indication sur le nombre de disparus.

>> À voir sur France 24 : des villages dévastés après un séisme dans la centre de l'Italie

Les recherches se sont notamment intensifiées à Acumoli, Amatrice, Posta, et Arquata del Tronto. De nombreuses maisons ont été complètement rasées dans ces quatre communes dont la population estivale peut être multipliée par dix. Des images aériennes prise de la ville d’Amatrice montre des zones entières de la commune réduites en un tas de décombres par la violence du tremblement de terre.

L’envoyée spéciale de France 24 à Amatrice, Fanny Allard, estime que près de la moitié des habitations ont été détruites. Un sauveteur italien lui a confié que près d’une centaine de victimes avaient été retrouvées dans les décombres au centre du village martyr.

Des secousses ressenties à 220 km

Le séisme d’une magnitude de 6,2 a frappé cette région montagneuse à 140 km au nord de Rome au milieu de la nuit entre mardi et mercredi. Le tremblement de terre, qui a été suivi de 150 répliques dans les 12 heures après la première secousse, a été suffisamment puissant pour être ressenti à Bologne dans le Nord et à Naples dans le Sud, qui se situent chacune à 220 km de l’épicentre.

Le précédent tremblement de terre d'envergure survenu en Italie remonte à 2009. Il avait frappé L’Aquila, dans les Abruzzes, et fait plus de 300 morts.

L’Italie s’étend sur deux lignes de faille, ce qui en fait l’un des pays européens les plus actifs sur le plan sismique. Le tremblement de terre le plus meurtrier depuis le début du XXe siècle dans la péninsule est survenu en 1908. Il avait engendré un raz-de-marée et fait 80 000 morts en Calabre et en Sicile.

Avec AFP et Reuters

Si les images ne s'affichent pas sur votre mobile ou tablette, cliquez ici.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 25/08/2016

  • ITALIE

    En images : des villages dévastés après un séisme dans le centre de l'Italie

    En savoir plus

  • ITALIE

    Séisme meurtrier dans le centre de l'Italie

    En savoir plus

  • ITALIE

    Collision de trains en Italie : la piste de l'erreur humaine privilégiée

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)