Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

États généraux de la bioéthique : le coup d'envoi est lancé

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Sénégal-Casamance, toutes les autorisations de coupe de bois suspendues

En savoir plus

POLITIQUE

Notre-Dame-des-Landes : une décision moins risquée pour l’exécutif ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cinéma : sur le tapis rouge du dernier film de Spielberg, "Pentagon Papers"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Péninsule coréenne : la diplomatie des Jeux olympiques fait "fondre la glace"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Aux États-Unis, l'ardoise fiscale s’alourdit pour Apple

En savoir plus

FOCUS

Moyen-Orient : enquête sur le phénomène galopant des tempêtes de sable

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Sommet franco-britannique : la "diplomatie du tapis"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Notre-Dame-des-Landes : le gouvernement abandonne

En savoir plus

FRANCE 24 Sports

"Mission accomplie !" : la Fifa démantèle son groupe de travail contre le racisme

© Evaristo Sa, AFP | Les joueurs de l'équipe de Belgique de Football posent avec une banderole contre le racisme, lors du Mondial au Brésil en 2014.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 26/09/2016

Trois ans après sa création, la Fifa a décidé de dissoudre son groupe de travail visant à lutter contre le racisme dans le monde du football. La fédération juge sa mission accomplie, ce que contestent les membres de ce groupe de travail.

La Fédération international de football estime qu’il n’y a plus de problème de racisme dans le monde du ballon rond. Selon l’agence de presse Associated Press, elle a en effet décidé de dissoudre son groupe de travail contre le racisme.

La Fifa a écrit à ses membres pour leur expliquer qu’ils avaient "complètement rempli leur mission temporaire" et que par conséquent leur groupe "était démantelé".

"Le problème du racisme est toujours une question brûlante"

Ce choix a aussitôt été contesté par l’un des membres de cette task force. "J’aimerais pouvoir dire que je suis choqué par cette décision, mais malheureusement je ne le suis pas", a expliqué dimanche 25 septembre le journaliste nigérian Osasu Obayiuwana auprès de AP. "Le problème du racisme est toujours une question brûlante et très sérieuse qui a toujours besoin d’attention".

"Je pense personnellement que [de groupe] avait encore beaucoup de travail, notamment dans l’optique du Mondial en Russie en 2018. Mais il est évident que les responsables de la Fifa n’ont pas la même position", a-t-il regretté. La prochaine Coupe du monde suscite en effet des inquiétudes. Selon une récente étude des ONG Sova Center et Football Against Racism in Europe (Fare newtork), 92 incidents racistes ont été répertoriés en Russie pour la seule saison 2014-2015, contre 83 pour les deux saisons précédentes réunies.

Le groupe de travail de la Fifa avait été créée en 2013 par l’ancien président Sepp Blatter. Il a été dirigé jusqu’en 2015 par le président de la Concacaf, Jeff Webb jusqu’à son arrestation pour des accusations de corruption. Il a été remplacé depuis par le président de la fédération congolaise Constant Omari.

"Nous n’avons jamais eu une seule réunion sous son mandat", précise Osasu Obayiuwana. "Je lui ai écrit, plus d’une fois, lui demandant une rencontre, mais je n’ai jamais eu de réponse". 

Avec AP

Première publication : 26/09/2016

  • FOOTBALL

    Yaya Touré s'engage contre le racisme avec la Fifa

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    La Fifa prend des sanctions contre le racisme dans les stades

    En savoir plus

  • FOOTBALL - RACISME

    Sol Campbell se dit victime de racisme, le monde du football anglais indigné

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)