Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Assistants parlementaires au FN : Marine Le Pen snobe la police

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Cameroun : Des milliers de déplacés, fuyant Boko Haram, menacés par la famine

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Lutte contre le groupe État islamique : où en sont les offensives contre les djihadistes ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

France – Présidentielle 2017 : alliances, retraits et tentatives d’union de la semaine

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des arts de Virginie Lemoine

En savoir plus

#ActuElles

L'humour a-t-il un sexe ?

En savoir plus

TECH 24

"Bring back our Internet" : le hashtag de ralliement des Camerounais

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Grèce : une crise sans fin ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

France insoumise : le coût du programme de Jean-Luc Mélenchon

En savoir plus

Amériques FRANCE 24

Après Haïti et Cuba, l'ouragan Matthew poursuit sa trajectoire destructrice vers les États-Unis

© Hector Retamal, AFP | Une femme tente de se protéger de la pluie après le passage de l'ouragan Matthew à Port-au-Prince, en Haïti, le 4 octobre 2016.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/10/2016

L'ouragan Matthew, qui s'est abattu sur Haïti, mardi, avec des vents soufflant à 230 km/h, a fait plusieurs victimes. Il a ensuite atteint Cuba et se dirige à présent vers les États-Unis, où états d'urgence et ordres d'évacuation ont été activés.

Le puissant ouragan Matthew a atteint Cuba, mardi 4 octobre, après avoir fait ses premières victimes en Haïti et en République dominicaine où au moins sept personnes sont mortes. Aux États-Unis les autorités ont activé états d'urgence et ordres d'évacuation pour faire face à des vents soufflant toujours à 220 km/h et se déplaçant à 15 km/h.

Pour voir les photos et vidéos sur vos tablettes et mobiles, cliquez ici.

Selon le directeur pour Haïti de l'ONG Heifer International, Les Cayes, troisième ville du pays, est "vraiment très endommagée. La plupart des toits des maisons, des magasins, des stations service sont tous partis". Selon lui, les régions les plus touchées ne devraient être accessibles que samedi ou dimanche. La moitié sud du pays, particulièrement affectée par l'ouragan, a été coupée du reste du pays après l'effondrement d'un pont.

Au total, 9 280 Haïtiens étaient recensés, mardi, dans les écoles, églises et autres centres communautaires, a indiqué Guillaume Albert Moléon, porte-parole du ministère de l'Intérieur. Les autorités sanitaires tentaient de s’organiser pour leur faire parvenir de la nourriture, des vêtements adaptés et surtout de l’eau potable, redoutant une possible épidémie de choléra.

L'Unicef estime, de son côté, que quatre millions d'enfants sont en danger dans ce pays totalement démuni. "C'est la pire tempête qu'Haïti ait connue depuis des décennies et les dégâts seront sans aucun doute significatifs", s'est inquiété Marc Vincent, représentant d'Unicef en Haïti. "Plus de quatre millions d'enfants pourraient être exposés aux dégâts de l'ouragan", a mis en garde l'organisation dans un communiqué.

Classé catégorie 4 sur l'échelle de Saffir-Simpson qui en compte cinq, Matthew est le plus puissant ouragan en près de dix ans dans la zone.

Le sud de l'île isolé

Les moyens de communication avec le sud d'Haïti étaient également coupés. "C'est une zone où il est impossible de porter secours aux victimes ou de dresser un bilan précis. Les autorités craignent que le plus dur ne soit à venir", explique Manon Heurtel, envoyée spéciale de France 24 à Port-au-Prince.

Les scientifiques ne se montrent pas rassurants. Dans le sud d'Haïti, 38 à 63 centimètres d'eau sont attendus et des pointes pourraient aller jusqu'à un mètre, selon le NHC. Les pluies devraient également s'abattre sur le nord-ouest d'Haïti et l'est de Cuba. "De brusques montées des eaux et coulées de boue potentiellement mortelles sont probables à cause de ces précipitations dans le sud et le nord-ouest d'Haïti, le sud-ouest de la République dominicaine et l'est de Cuba", avertissent les météorologues.


Les Caraïbes en état d’urgence

"Extrêmement dangereux", selon les météorologues américains, l'ouragan pourrait varier en intensité dans les deux prochains jours mais restera "puissant jusqu'à au moins mercredi soir". Ils estiment que Matthew devrait se diriger vers le passage de Winward, le détroit séparant Haïti de Cuba, pour se rapprocher du sud-est et du centre des Bahamas mardi soir et mercredi avant d'approcher le nord-ouest des Bahamas mercredi soir".

À Cuba, les autorités militaires américaines ont évacué les personnels non essentiels de la base militaire et prison de Guantanamo. Les 61 prisonniers sont à l'abri dans les installations prévues pour résister à ce type de tempête, selon l'armée américaine. Lundi soir, un total de 316 000 habitants de l'est de Cuba avaient été évacués, selon la Défense civile. En Jamaïque, les autorités on fait état de premières inondations.
.

Avec AFP 

 

Première publication : 04/10/2016

  • INTEMPÉRIES

    La Jamaïque, Haïti et Cuba menacés par l'ouragan Matthew

    En savoir plus

  • HAITI :

    Choléra en Haïti : l’ONU reconnaît sa responsabilité et promet une "aide matérielle" aux victimes

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    États-Unis : l'ouragan Hermine menace les côtes de Floride

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)