Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

FOCUS

Le couteau, nouvelle arme de prédilection des gangs londoniens

En savoir plus

Moyen-Orient

Israël rompt ses liens avec l’Unesco après un vote sur les lieux saints de Jérusalem

© Hazem Bader, AFP | L'Esplanade des Mosquées à Jérusalem, Mont du Temple pour les juifs, est au cœur d'un projet de résolution de l'Unesco dénoncée par Israël.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2016

Israël a annoncé qu'elle suspendait sa coopération avec l'Unesco. La veille, l'organisme onusien a voté deux textes présentant l'Esplanade des Mosquées (Mont du Temple pour les juifs) comme un lieu saint pour les seuls musulmans.

La rupture est consommée : Israël romp ses liens avec l'Unesco. Dans une lettre adressée à la directrice générale de l'institution onusienne Irina Bokova et publiée sur Twitter, le ministre israélien de l'Éducation Naftali Bennett a annoncé la suspension de "toutes ses activités professionnelles avec l'organisation internationale"... et a accusé l'organisme d'apporter un "soutien immédiat au terrorisme islamiste".

La veille, l'Unesco, l'organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture, a renouvelé deux projets résolution proposées par plusieurs pays arabes visant à "sauvegarder le patrimoine culturel palestinien et le caractère distinctif de Jérusalem-Est", la partie palestinienne de la ville occupée et annexée par Israël, et dénonçant les restrictions d'accès imposées les autorités israéliennes aux musulmans souhaitant se rendre sur l'Esplanade des Mosquées. Ce site, qui abrite la mosquée Al Aqsa et le Dôme du Rocher, est un important lieu saint de l'islam. Appelé le Mont du Temple par les juifs, il surplombe le Mur des Lamentations, un lieu sacré du judaïsme.

Les textes votés à l'Unesco ne font mention que des noms musulmans du lieu. Ils nient donc en creux, "le lien d'Israël avec le mont du Temple", a estimé jeudi le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou. "Dire qu'Israël n'a pas de lien avec le mont du Temple et le Kotel [Mur des Lamentations], c'est comme dire que les Chinois n'ont pas de lien avec la Grande Muraille de Chine ou les Égyptiens avec les pyramides", a-t-il ajouté.

Et après? Une décision de l'UNESCO niant le lien entre le beurre d'arachide et de la confiture ? Batman et Robin ? Rock and roll?

 

"L’Unesco a perdu le peu de légitimité qui lui restait"

Le chef du gouvernement israélien, qui ne décolère pas au sujet des deux projets de résolution mentionnant  la "Palestine occupée", estime que l'instance de l'ONU pour la culture a "perdu le peu de légitimité qui lui restait". Le président du Parlement israélien Yuli Edelstein a de son côté affirmé sur Twitter que "si les juifs n'ont pas de lien aux lieux saints, l'Unesco et l'ONU n'ont aucun lien avec l'Histoire et la réalité".

Les textes ont été adoptés en commission avec 24 voix pour, six contre, 26 abstentions, et deux absents, selon différents participants. Ils doivent encore être soumis au vote du Conseil exécutif mardi.

Si les résolutions font polémique côté israélien, elles sont au contraire saluées par les Palestiniens, Selon eux, les textes reflètent " l'engagement de la majorité des Etats membres aux principes de l'Unesco".

Avec AFP

Première publication : 14/10/2016

  • JÉRUSALEM

    L'Unesco étudie une résolution qualifiant de musulman le mur des Lamentations

    En savoir plus

  • JÉRUSALEM

    La résolution concernant le mur des Lamentations a fait long feu à l'Unesco

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)