Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Au moins 300 morts en Somalie

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Nucléaire iranien : l’accord historique en péril ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"10 millions de dollars pour destituer Donald Trump"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Baisse des APL, hausse de la CSG, suppression de l’ISF : Macron persiste et signe

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le président parle dans le téléviseur"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tous les matins et tous les soirs, nos chroniqueurs éco vous donnent les clés pour comprendre l'actualité économique en France et à l’étranger. Du lundi au vendredi à 6h15 et 18h45.

Dernière modification : 14/10/2016

L'accord de libre échange UE-Canada suspendu à la décision de la Belgique

© AFP

Dans le Journal de l'Économie, vendredi 14 octobre : le sort de l'accord de libre échange entre l'Union européenne et le Canada entre les mains de la Belgique, l'avenir de STX France qui se joue en partie au tribunal de commerce de Séoul et la Bourse de Bangkok qui fait un bond en hommage au roi Bhumibol, décédé jeudi.

Le Parlement wallon doit voter vendredi sur l'accord de libre échange entre l'Union européenne et le Canada et pourrait à son tour s'y opposer, comme l'avait fait l'Assemblée de Wallonie-Bruxelles mercredi. Des oppositions qui pourraient contraindre le ministre du Commerce belge à voter contre l'accord lors d'un conseil des ministres du Commerce européens, mardi prochain. De quoi faire capoter le fameux CETA.

À suivre également, l'avenir des chantiers navals de Saint-Nazaire entre les mains de la justice sud-coréenne. Le tribunal de commerce de Séoul doit prononcer la liquidation de STX ce vendredi. Il pourrait décider soit la vente séparée de la filiale française soit une vente en bloc. Le gouvernement français préfère la première option, qui rendra beaucoup plus simple le choix du repreneur. Il faut dire que l'État, actionnaire à 33 % de STX France, veut peser dans ce choix et absolument éviter la reprise par un groupe chinois.

Enfin, un mot des marchés et surtout, une fois n'est pas coutume, de la Bouse de Bangkok. Elle est restée ouverte vendredi, malgré un jour férié décrété après la mort jeudi du roi Bhumibol, et a fait un bond spectaculaire. Un hommage jusqu'au bout.

Par Christophe DANSETTE

Les archives

16/10/2017 Réformes économiques

Baisse des APL, hausse de la CSG, suppression de l’ISF : Macron persiste et signe

Dans sa première grande interview télévisée, le président Emmanuel Macron est revenu en détails sur les grandes réformes économiques et sociales des cinq premiers mois de son...

En savoir plus

13/10/2017 Lufthansa

Lufthansa rachète 81 avions d'Air Berlin

La compagnie aérienne Lufthansa a annoncé avoir mis la main sur plus de la moitié des avions et un tiers du personnel d'Air Berlin. Concrètement, elle va récupérer 81 appareils...

En savoir plus

12/10/2017 Réformes économiques

La réforme de l'assurance-chômage et de la formation : terrain miné ?

C’est ce jeudi le coup d'envoi du deuxième grand chantier du quinquennat Macron : la réforme de la formation professionnelle, de l'apprentissage et de l'assurance chômage....

En savoir plus

11/10/2017 Mexique

Alena : le maïs de la discorde

Alors que de nouvelles négociations sur une réforme du traité de libre-échange nord-américain Alena débutent ce mercredi, nous vous proposons un reportage de nos correspondants...

En savoir plus

10/10/2017 Fonctionnaire

France : les fonctionnaires en grève pour protester contre la politique du gouvernement

À la une de ce JT de l'éco du mardi 10 octobre : la journée de grève et de manifestations des agents du service public organisée ce mardi à l'appel de tous leurs syndicats - une...

En savoir plus