Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d’Ivoire : L’appel "au dialogue" de Guillaume Soro

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Crise en Catalogne : les médias publics dans le viseur de Madrid

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Union Européenne : la montée des égoïsmes ? (Partie 1)

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Corée du Nord : pour Séoul, "il est encore temps" de négocier

En savoir plus

FOCUS

Chili : la version officielle de la mort de Pablo Neruda scientifiquement contredite

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Ayo, le Nigeria aux couleurs de "Paname"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Un plébiscite en Vénétie pour l'autonomie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Après la jungle de Calais, un nouvel espoir"

En savoir plus

FRANCE 24 EUROPE

Séisme en Italie : plus de 15 000 personnes se retrouvent sans toit

© Filippo Monteforte, AFP | Une maison endommagée dans le village d'Ancarano, le 31 octobre 2016.

Vidéo par FRANCE 2

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 01/11/2016

Plus de 15 000 sinistrés ont été relogés dans des hôtels et des installations provisoires, après le séisme d'une violence sans précédent qui s'est produit, dimanche, dans le centre de l'Italie.

Des milliers de personnes ont été chassées de leur maison dans le centre de l'Italie par le tremblement de terre le plus puissant depuis 1980, survenu dimanche 30 octobre. Désormais sans toit, elles ont grossi les rangs des milliers d'autres déjà frappées par deux puissants séismes fin août et mercredi 26 octobre, dans cette même région montagneuse.

La protection civile a indiqué, lundi 31 octobre, être venue en aide à plus de 15 000 personnes, frappées dimanche par ce séisme de magnitude 6,5, dont l'épicentre se trouvait à six kilomètres au nord de Norcia, une bourgade pittoresque classée parmi les 150 plus beaux villages du pays.

Selon la même source, 4 500 personnes ont été relogées dans des hôtels de la côte adriatique et de la région du lac Trasimène, près de Pérouse.

De 30 à 40 000 personnes désormais sans toit

Dix mille autres sont hébergées dans des centres d'urgence de l'Ombrie et des Marches. Beaucoup ont préféré dormir dans leur voiture plutôt que de prendre le risque de s'éloigner, mais les nuits sont froides dans cette région de montagne, et les autorités cherchent à convaincre tout le monde de quitter les lieux, au moins provisoirement.

Le séisme d'août avait déjà fait plusieurs milliers de déplacés. Selon la presse italienne, après ces trois violents séismes, il y aurait désormais 30 à 40 000 personnes sans toit. Conscient de la volonté de nombreuses personnes de rester sur place, le chef du gouvernement Matteo Renzi a annoncé, lundi soir, l'envoi de conteneurs pour loger la population.

"Les tentes ne sont pas une solution en décembre, donc on va livrer des conteneurs avant Noël pour permettre aux gens d'attendre le printemps ou l'été 2017, quand nous pensons achever les maisons en bois, qui les accueilleront dans l'attente de la reconstruction au sens propre du terme", a-t-il déclaré.

Il a aussi promis que tout serait reconstruit et que les autorités feraient preuve d'une vigilance accrue pour éviter les détournements de fonds. "Aucun centime ne sera perdu et nous devons montrer que nous savons effectuer des travaux publics sans pertes ni vols, pas comme lors de certains épisodes du passé", a-t-il écrit dans une lettre d'information. Le chef du gouvernement a également annoncé un renforcement des forces de l'ordre sur place, des administrations publiques locales pour accélérer toutes les procédures bureaucratiques accompagnant ce genre de situation.

Selon un communiqué publié plus tard dans la soirée, le gouvernement a décidé d'allouer dans l'immédiat 40 millions d'euros supplémentaires pour les premières dépenses liées au dernier séisme.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 01/11/2016

  • FRANCE

    Après le séisme, les Italiens ulcérés par un dessin de Charlie Hebdo

    En savoir plus

  • ITALIE

    L'Italie rend hommage aux victimes du séisme

    En savoir plus

  • ITALIE

    En images : le village martyr d'Amatrice avant et après le séisme en Italie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)