Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Harry Potter a 20 ans ! Ses lecteurs sont toujours de grands enfants

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Axel Bauer : trente ans de carrière en un best of

En savoir plus

FOCUS

Face à Trump, la gauche américaine se mobilise

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Angela Merkel, reine de l'esquive"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Tourisme en Thaïlande : Bangkok veut monter en gamme

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Hollande, Macron, passage de témoin"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Christian Prudhomme : "Le Tour de France est plus qu'une compétition cycliste"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Jean-Marie Cavada : "Sortons de la naïveté qui a permis aux nationalistes de prospérer"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Politique migratoire : une solution introuvable au niveau européen ?

En savoir plus

FRANCE 24 FRANCE

Présidentielle 2017 : Yannick Jadot sera le candidat d'Europe Écologie-Les Verts

© Alain Jocard, AFP | Le député européen Yannick Jadot lors d'une conférence de presse, le 7 novembre 2016.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 07/11/2016

Le député européen Yannick Jadot a largement remporté la primaire d'Europe Écologie-Les Verts (EELV) avec 54,25% des voix. Il représentera donc le parti lors de l'élection présidentielle en 2017.

Le député européen Yannick Jadot va porter les couleurs d'Europe Écologie-Les Verts dans une élection présidentielle en 2017 qui s'annonce périlleuse. Avec 54,25% des voix contre 40,75% à sa concurrente, Michèle Rivasi (57,11% et 42,89% des suffrages exprimés), il a remporté lundi 7 novembre la primaire écologiste.

"Une campagne collective"

Après sa victoire, Yannick Jadot a évoqué une "nouvelle page de l'écologie dans le pays" en promettant de "construire une campagne collective". "Je suis déterminé à ce que cette campagne soit celle de toutes les familles de l'écologie", a-t-il déclaré à la presse.

Cet ancien de Greenpeace, âgé de 49 ans, député européen depuis sept ans et grand pourfendeur des traités transatlantiques Ceta et Tafta, a été immédiatement félicité pour "ce super score" par Michèle Rivasi, soucieuse de "travailler en équipe" avec lui.

Si cette dernière, qui défendait un programme très proche du sien, a observé qu'avec trois candidates (Cécile Duflot, Karima Delli et Michelle Rivasi), c'est le seul homme participant à l'élection qui l'a emporté, elle l'a surtout prévenu : "pas question de faire alliance avec le PS, que les choses soient claires".

Reste à savoir ce que Yannick Jadot fera pour sa part de ce principe et notamment, comme lui prête ses détracteurs malgré ses nombreuses dénégations, s'il acceptera des accords avec le Parti socialiste, pour les différentes échéances de l'année prochaine.

De son côté, présente au siège du parti écologiste où les résultats étaient proclamés, Cécile Duflot, qui ne s'est pas exprimée depuis sa cuisante défaite le 19 octobre dès le premier tour, s'est prêtée au jeu des photos mais n'a pas pris la parole. Elle a prévu de réunir ses proches et soutiens à la fin du mois pour "travailler ensemble et dresser des perspectives" pour l'après-2017.

Le plus dur reste maintenant pour EELV, crédité d'un score inférieur à 3% dans les sondages, de réunir avant la mi-mars les 500 parrainages nécessaires pour pouvoir déposer une candidature à la présidentielle.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 07/11/2016

  • FRANCE

    Primaire écologiste : Duflot éliminée dès le premier tour, Jadot et Rivasi qualifiés

    En savoir plus

  • FRANCE

    Europe Écologie-Les Verts organisera aussi une primaire avant la présidentielle de 2017

    En savoir plus

  • FRANCE

    France : Nicolas Hulot ne sera pas candidat à la présidentielle 2017

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)