Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Nicaragua : la fuite en avant d'Ortega

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Paul Sanchez est revenu" et "Fleuve noir" : noir, c'est noir

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Israël, "État-nation du peuple juif" : un projet de loi controversé

En savoir plus

FOCUS

Pour trouver un emploi, les jeunes Chinoises passent sous le bistouri

En savoir plus

FACE À FACE

Mondial-2018 : une victoire pour les Bleus... et Emmanuel Macron ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Michel Sidibé : "On a une crise au niveau de la prévention" du sida

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Mines en Guyane : le projet Montagne d'or "inacceptable" pour les autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Donald Troll"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Après la victoire des Bleus, "comment entretenir la flamme ?"

En savoir plus

ETATS-UNIS

Washington met sur sa liste de terroristes un Français lié aux attentats de Paris et Bruxelles

© archives AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2017

Les États-Unis ont inscrit sur leur liste noire de "terroristes étrangers" un Français membre du groupe État islamique et qui est apparemment lié aux attentats de Paris en novembre 2015 et à ceux de Bruxelles en mars dernier.

Mardi 22 novembre, les États-Unis ont inscrit sur leur liste noire de "terroristes étrangers" un Français membre du groupe État islamique et qui est apparemment lié aux attentats de Paris et Saint-Denis en novembre 2015 et à ceux de Bruxelles en mars dernier.

Le département d'État américain a annoncé cette désignation contre "Abdelilah Himich, également connu sous le nom de Abou Sulayman al-Faransi", un "combattant terroriste étranger et une figure des opérations extérieures (...) de l'EI".

Cette mesure a pour effet de déclencher des sanctions financières et juridiques contre les personnes visées.

Cet homme serait, d’après une enquête du New York Times publiée en août, lié à une cellule secrète, appelée Emni, que l’organisation État islamique a mise en place en 2014 pour planifier des attentats partout dans le monde. Il serait même co-responsable de l'antenne européenne d'Emni, chargée des attaques de Paris et Bruxelles.

Avec AFP

Première publication : 22/11/2016

  • Le débat

    13-Novembre : un an après, où en est l'enquête?

    En savoir plus

  • 13-NOVEMBRE, UN AN APRÈS

    Un an après l’assaut de Saint-Denis, des incertitudes subsistent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)