Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vénézuela : à Caracas, certains quartiers vivent dans la nostalgie des années Chavez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dans les coulisses du Studio Harcourt

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

ETATS-UNIS

Washington met sur sa liste de terroristes un Français lié aux attentats de Paris et Bruxelles

© archives AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/03/2017

Les États-Unis ont inscrit sur leur liste noire de "terroristes étrangers" un Français membre du groupe État islamique et qui est apparemment lié aux attentats de Paris en novembre 2015 et à ceux de Bruxelles en mars dernier.

Mardi 22 novembre, les États-Unis ont inscrit sur leur liste noire de "terroristes étrangers" un Français membre du groupe État islamique et qui est apparemment lié aux attentats de Paris et Saint-Denis en novembre 2015 et à ceux de Bruxelles en mars dernier.

Le département d'État américain a annoncé cette désignation contre "Abdelilah Himich, également connu sous le nom de Abou Sulayman al-Faransi", un "combattant terroriste étranger et une figure des opérations extérieures (...) de l'EI".

Cette mesure a pour effet de déclencher des sanctions financières et juridiques contre les personnes visées.

Cet homme serait, d’après une enquête du New York Times publiée en août, lié à une cellule secrète, appelée Emni, que l’organisation État islamique a mise en place en 2014 pour planifier des attentats partout dans le monde. Il serait même co-responsable de l'antenne européenne d'Emni, chargée des attaques de Paris et Bruxelles.

Avec AFP

Première publication : 22/11/2016

  • Le débat

    13-Novembre : un an après, où en est l'enquête?

    En savoir plus

  • 13-NOVEMBRE, UN AN APRÈS

    Un an après l’assaut de Saint-Denis, des incertitudes subsistent

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)