Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Les Tunisiens sont de plus en plus nombreux à s’immoler par le feu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Etats-Unis : la neutralité sur le net c'est fini

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Statut de Jérusalem : l'onde de choc mondiale (partie 1)

En savoir plus

TECH 24

Fintech : les utilisateurs au pouvoir

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

La tech peut-elle sauver la planète ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taro Kono, MAE du Japon : "Nous ne souhaitons pas le dialogue pour le dialogue" avec Pyongyang

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La ligne des Hirondelles : un train de légende à l'assaut du Jura

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"One Planet Summit" : la bataille est-elle perdue ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Etranger résident" : Marin Karmitz dévoile sa collection de photographies

En savoir plus

Moyen-Orient

Cisjordanie : Mahmoud Abbas réélu d'emblée à la tête du Fatah

© Majdi Mohammed, Pool, AFP | Mahmoud Abbas, samedi 22 août 2015 à Ramallah, lors d'une réunion du Comité exécutif de l'Organisation de libération de la Palestine.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/11/2016

Mahmoud Abbas, le dirigeant du premier mouvement palestinien, a été reconduit d'emblée mardi, au premier jour d'un congrès exceptionnel du Fatah, qui devrait entamer l'organisation de la succession du leader.

Mahmoud Abbas reste à la tête du Fatah. Réuni en congrès pour la septième fois de son histoire, le Fatah a reconduit son dirigeant, a annoncé, mardi 29 novembre, le porte-parole de ce rassemblement.

Mahmoud Abbas, âgé de 81 ans, dirige également l'Autorité palestinienne et l'Organisation de libération de la Palestine (OLP), l'entité reconnue internationalement comme représentant l'ensemble des Palestiniens, depuis la mort du leader historique Yasser Arafat.

Organisé avec deux ans de retard sur le calendrier initial, ce congrès, qui doit durer cinq jours, devrait déboucher sur la désignation d'un numéro 2, un premier pas vers l'organisation de la succession du leader palestinien.

"Vote par consensus"

"Le sujet a été proposé, il y a eu un vote par consensus", a dit le porte-parole quelques heures après le début des travaux des 1 400 membres de ce Congrès, réuni, pour la dernière fois en 2009, à Ramallah.

Ce Congrès, estiment les analystes, vise à réorganiser les rangs autour de Mahmoud Abbas, dont la popularité est contestée par la rue – selon un récent sondage, deux tiers des Palestiniens veulent sa démission –, et au sein même de son parti.

Son mandat à la tête de l'Autorité palestinienne, entamé en janvier 2005, a expiré en 2009 mais court toujours faute d'élections en raison des profondes divisions entre le Fatah, qui contrôle la Cisjordanie, et le Hamas islamiste, qui gouverne la bande de Gaza.

Avec AFP

Première publication : 29/11/2016

  • PROCHE-ORIENT

    "Nous ne reconnaîtrons jamais Israël comme État juif", affirme Abbas

    En savoir plus

  • DIPLOMATIE

    À l'ONU, Abbas plaide pour que la Palestine obtienne le statut d'Etat non membre

    En savoir plus

  • TERRITOIRES PALESTINIENS

    "Malgré le vote à l’ONU, le Fatah affiche un bilan en demi-teinte"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)