Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Libye: "je ne suis pas à vendre"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Morgan Tsvangirai met en garde contre une extension du système Mugabe

En savoir plus

LE DÉBAT

Migrants esclaves en Libye : l'Europe coupable ?

En savoir plus

POLITIQUE

Emmanuel Macron face aux maires : Jacobin ou girondin?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Seal : "C’est un honneur pour moi de chanter des classiques du jazz"

En savoir plus

FOCUS

Pakistan : une ouverture au tourisme sans danger?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

SPORT

Énorme surprise en Formule 1 : Nico Rosberg se retire, sitôt son rêve de titre mondial accompli

© archives AFP | Nico Rosberg, 31 ans, a été sacré champion du monde de F1, dimanche 27 novembre 2016. Cinq jours après, il annonce qu'il se retire.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/12/2016

Nico Rosberg, sacré champion du monde de F1 fin novembre, a annoncé cinq jours plus tard qu’il prenait sa retraite. À 31 ans, il est le premier champion du monde à s'arrêter après avoir décroché son titre depuis le Français Alain Prost en 1993.

Le titre de champion du monde désormais en poche, il ne restait plus aucun rêve à accomplir pour Nico Rosberg en Formule 1 : l'Allemand (et Finlandais) de 31 ans a créé une surprise énorme en annonçant vendredi qu'il arrêtait sa carrière, cinq jours seulement après son sacre.

Fils de l'ancien pilote Keke Rosberg, lui aussi sacré en 1982, Nico Rosberg est le premier champion du monde à s'arrêter après son titre depuis le Français Alain Prost en 1993 (quadruple champion du monde, quant à lui).

"Je suis au sommet de la montagne, l'ascension a été très dure, donc je sens que c'est le bon moment", a expliqué Rosberg dans un message posté sur les réseaux sociaux à la stupéfaction générale, parallèlement à une conférence de presse donnée à Vienne avant le gala de remise des prix de la Fédération internationale de l'automobile (FIA).

Le pilote Mercedes a été couronné dimanche à Abou Dhabi lors du dernier Grand Prix de la saison, dont il a terminé deuxième, derrière son coéquipier et grand rival Lewis Hamilton, auquel un duel haletant pour le titre l'a opposé tout au long de la saison.

Lors du Grand Prix de Suzuka (Japon) le 9 octobre, alors que le titre se profilait, "j'ai commencé à penser à abandonner la course automobile si je devenais champion du monde", s'est justifié Rosberg sur Facebook.

"Tout a été clar avant le départ"

"Dimanche matin à Abou Dhabi, je savais que ça pourrait être ma dernière course. Soudain, tout a été clair avant le départ. Je voulais savourer chaque seconde (...). Lundi soir, j'ai pris la décision de franchir le pas", a-t-il poursuivi.

"Pendant vingt-cinq ans, c'était mon seul et unique rêve, devenir champion du monde. Je l'ai fait (...). Les déceptions des deux dernières saisons m'ont donné des niveaux de motivation que je n'avais jamais ressentis auparavant. Et cela a eu un impact sur tous ceux que j'aime, bien sûr", a indiqué Rosberg, père d'une petite fille.

L'Allemand a disputé 206 Grands Prix de F1 depuis ses débuts à Bahreïn en 2006 dans une Williams. Il en a remporté 23, dont 9 cette saison. Il a aussi signé 30 pole positions (dont 8 en 2016) et 20 meilleurs tours en course.

Le départ surprise en retraite de Rosberg évitera au moins à Mercedes, qui doit lui trouver un remplaçant, d'avoir à gérer sa cohabitation plus qu'explosive avec Hamilton, auquel l'oppose une rivalité de longue date.

Avec AFP

Première publication : 02/12/2016

  • FORMULE 1

    Le pilote allemand Nico Rosberg sacré champion du monde de Formule 1

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Grand Prix de Chine : Hamilton et Rosberg offrent un nouveau doublé à Mercedes

    En savoir plus

  • FORMULE 1

    Nico Rosberg s'impose à Silverstone

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)