Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

ETATS-UNIS

Donald Trump soutient le projet de construction d’un oléoduc controversé au Dakota du Nord

© Archives AFP | Le futur président américain Donald Trump le 20 janvier 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/12/2016

Le président élu Donald Trump s’est prononcé en faveur de la construction d’un oléoduc controversé dans le Dakota du Nord. Son tracé, qui représentait une menace pour une tribu amérindienne, venait d’être rejeté par le gouvernement américain.

Encore une différence de vues entre le gouvernement Obama et le président élu Donald Trump. Le républicain s’est prononcé, lundi 5 décembre, en faveur de la construction d’un oléoduc controversé dans le Dakota du Nord. Son tracé, qui représentait une menace pour une tribu amérindienne, venait pourtant d’être rejeté par le gouvernement américain.

Le gouvernement américain rejette le tracé d’un oléoduc controversé dans le Dakota du Nord

"C’est un projet dont nous soutenons la construction. Nous réviserons la situation lorsque nous serons à la Maison Blanche et prendrons décision appropriée à ce moment-là", a indiqué Jason Miler, porte-parole de Donald Trump, à Washington.

Une menace pour les sources d'eau potable

La veille, Amérindiens et écologistes avaient remporté une victoire : les autorités américaines avaient annoncé avoir rejeté le tracé de cet oléoduc. Baptisé Dakota Access Pipeline, il devait traverser quatre États américains sur 1 886 kilomètres et acheminer le pétrole extrait dans le Dakota du Nord, à la frontière canadienne, jusque dans l'Illinois, plus au Sud.

La tribu sioux de Standing Rock, qui considère que la construction menace ses sources d'eau potable et plusieurs sites où sont enterrés ses ancêtres, avait demandé au président Barack Obama d'intervenir pour faire arrêter ce chantier.

Avec Reuters
 

Première publication : 05/12/2016

  • ÉTATS-UNIS

    Les autorités américaines rejettent le tracé d'un oléoduc controversé

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Des tribus amérindiennes se battent contre la mise aux enchères d’objets sacrés à Paris

    En savoir plus

  • FRANCE

    L'ONG américaine qui a acheté les masques hopis va les restituer aux Indiens

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)