Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

FRANCE

Au moins cinq morts dans un double carambolage en Vendée

© Jean-François Monier / AFP | En Vendée, un double carambolage a coûté la vie à cinq personnes, le 20 décembre 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 20/12/2016

Un double carambolage impliquant une cinquantaine de véhicules, dont cinq poids lourds, a fait au moins cinq morts et 20 blessés mardi sur la voie rapide reliant La Roche-sur-Yon aux Sables-d'Olonne, en Vendée.

Le bilan provisoire d'un double carambloage en Vendée (ouest) fait état de cinq morts et plus de 20 blessés. Une cinquantaine de véhicules, dont cinq poids lourds, sont impliqués dans l'accident, qui a eu lieu mardi 20 décembre sur la voie rapide reliant La Roche-sur-Yon aux Sables-d'Olonne.

Le parquet a ouvert une enquête pour déterminer les causes de l’accident. "Les investigations ont commencé. Il est encore trop tôt pour dire si l’accident a commencé sur la voie de droite ou sur la voie de gauche" a précisé Hervé Lolllic. Cependant, le brouillard pourrait être à l’origine de ce double carambolage. "Il y avait un épais brouillard quand les gendarmes sont arrivés sur place et qu’ils ont pris les premiers clichés. On n’y voyait pas à plus de cinq mètres. C’est sans doute une des premières origines de l’accident mais tout cela reste à vérifier" a souligné le procureur.

Pour les besoins de l’enquête, des clichés en trois dimensions devaient être réalisés à partir d’un hélicoptère. La gendarmerie a aussi fait appel aux techniciens d’investigation criminelle de Vendée et de Loire-Atlantique. Des dépistages d’alcoolémie et de consommation de stupéfiants ont également été réalisés mais ils se sont tous révélés être négatifs.

Plan "Nombreuses victimes" activé

Plus d’une vingtaine d’ambulances participaient aux secours, qui mobilisaient aussi une centaine de gendarmes et plus de 110 pompiers. Un poste médical avancé a été établi et des véhicules de secours routiers ont été envoyés pour désincarcérer des passagers de leurs véhicules. Les victimes ont elles été évacuées vers les hôpitaux des Sables d’Olonne et de la Roche-sur-Yon. Le plan Novi, le dispositif de secours en cas de nombreuses victimes, a été activé.

Une chapelle ardente a été installée dans le village de Sainte-Flaive-des-Loups, où les personnes indemnes ont été transférées. Deux salles ont également ouvertes : l’une pour accueillir les victimes, l’autre pour les familles afin qu’elles puissent se rendre auprès de leurs proches. "Toutes les personnes impliquées vont être très prochainement mises au chaud, rassurées et surtout encadrées et aidées. C'est la priorité", a souligné le procureur. Des cellules d’urgence psychologiques ont aussi été activées.
La zone de l’accident a été complétement bouclée par les forces de l’ordre. Sur la voie rapide, fermée à la circulation dans les deux sens, plusieurs kilomètres de bouchons s’étaient formés.

Avec AFP

Première publication : 20/12/2016

COMMENTAIRE(S)