Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Le best of du Festival de Cannes

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2018 : le Japonais Kore-Eda remporte la Palme d'or

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : le risque régional d'épidémie d'Ebola est élevé (OMS)

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Michel Platini confesse une " petite magouille " lors du Mondial 1998

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Commerce international : Donald Trump maintient la Chine sous pression

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Ambassade américaine à Jérusalem : célébration à Jérusalem, violences à Gaza.

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2018 : "Capharnaüm", film coup de poing de Nadine Labaki

En savoir plus

TECH 24

RGPD : l'Europe se rêve en chevalier blanc des données personnelles

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2018 : Vanessa Paradis en productrice de pornos gays

En savoir plus

Afrique

Nouvelles taxes en Algérie : violences en Kabylie

© Farouk Batiche, AFP | Les affrontements dans la wilaya de Béjaïa font suite à une grève des commerçants.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/01/2017

Une grève des commerçants contre les augmentations de taxes fiscales a dégénéré, lundi 2 et mardi 3 janvier, en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre dans la région de Béjaïa, en Kabylie.

Pour la seconde journée consécutive, manifestants et forces de l’ordre se sont affrontées, mardi 3 janvier, en Kabylie, dans la région de Béjaïa, dans le nord-est de l’Algérie, rapportent notamment le quotidien El Watan et le site Tout sur l’Algérie.

Selon le correspondant de la BBC, des manifestants s’en sont pris mardi, à des édifices publics et privés dans plusieurs localités de la région de Bejaïa, notamment à Sidi Aïch et Akbou.Toujours selon la BBC, le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, estime que la situation est "maîtrisée".

La hausse de la TVA mécontente les commerçants

Ces affrontements font suite à une grève des commerçants largement suivie contre les augmentations des taxes et de charges fiscales inscrites dans la Loi de finances 2017. L'Algérie a adopté, mercredi 28 décembre, un budget 2017 approuvé par le président Abdelaziz Bouteflika prévoyant la hausse de plusieurs taxes, afin de compenser la baisse des prix du pétrole, principale ressource du pays.

Les autorités algériennes ont ainsi décidé d'augmenter la TVA de deux points (de 7 % à 9 % ou de 17 % à 19 % selon les catégories de produits) ainsi que la taxe intérieure de consommation qui s'applique notamment aux tabacs et alcools. Les taxes sur le foncier et l'immobilier vont également être relevées.

 

Première publication : 03/01/2017

  • ALGÉRIE

    Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Algérie : la famille de Mohamed Tamalt veut "soumettre le dossier médical à d’autres experts"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Sale temps pour la liberté de la presse en Algérie, selon RSF

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)