Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Attentat déjoué en Algérie : Constantine, la 3ème ville du pays menacée ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Présidentielle française : la justice, invitée inattendue de la campagne

En savoir plus

FOCUS

Quelle stratégie pour les États-Unis sur le continent asiatique ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Oscars: "et le gagnant est...""

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"La République des juges ?"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

89ème cérémonie des Oscars : le gotha du cinéma mondial à l'honneur

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

États-Unis - Donald Trump : premier discours devant le Congrès

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Emmanuel Macron utilise un vocabulaire émotionnel"

En savoir plus

Afrique

Nouvelles taxes en Algérie : violences en Kabylie

© Farouk Batiche, AFP | Les affrontements dans la wilaya de Béjaïa font suite à une grève des commerçants.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/01/2017

Une grève des commerçants contre les augmentations de taxes fiscales a dégénéré, lundi 2 et mardi 3 janvier, en affrontements entre manifestants et forces de l’ordre dans la région de Béjaïa, en Kabylie.

Pour la seconde journée consécutive, manifestants et forces de l’ordre se sont affrontées, mardi 3 janvier, en Kabylie, dans la région de Béjaïa, dans le nord-est de l’Algérie, rapportent notamment le quotidien El Watan et le site Tout sur l’Algérie.

Selon le correspondant de la BBC, des manifestants s’en sont pris mardi, à des édifices publics et privés dans plusieurs localités de la région de Bejaïa, notamment à Sidi Aïch et Akbou.Toujours selon la BBC, le ministre de l'Intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, estime que la situation est "maîtrisée".

La hausse de la TVA mécontente les commerçants

Ces affrontements font suite à une grève des commerçants largement suivie contre les augmentations des taxes et de charges fiscales inscrites dans la Loi de finances 2017. L'Algérie a adopté, mercredi 28 décembre, un budget 2017 approuvé par le président Abdelaziz Bouteflika prévoyant la hausse de plusieurs taxes, afin de compenser la baisse des prix du pétrole, principale ressource du pays.

Les autorités algériennes ont ainsi décidé d'augmenter la TVA de deux points (de 7 % à 9 % ou de 17 % à 19 % selon les catégories de produits) ainsi que la taxe intérieure de consommation qui s'applique notamment aux tabacs et alcools. Les taxes sur le foncier et l'immobilier vont également être relevées.

 

Première publication : 03/01/2017

  • ALGÉRIE

    Kabylie : affrontements entre manifestants et forces de l'ordre à Tizi Ouzou

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Algérie : la famille de Mohamed Tamalt veut "soumettre le dossier médical à d’autres experts"

    En savoir plus

  • ALGÉRIE

    Sale temps pour la liberté de la presse en Algérie, selon RSF

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)