Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

Moyen-Orient

Premier jugement lié au putsch raté en Turquie : prison à vie pour deux soldats

© Archives, Ozan Kose, AFP | Des soldats turcs soupçonnés d'avoir participé au coup d'État manqué arrivent au palais de justice d'Istanbul, le 20 juillet 2016.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 05/01/2017

Deux soldats reconnus coupables d'implication dans le putsch avorté de juillet 2016 en Turquie ont été condamnés jeudi à la prison à vie. Il s'agit du premier jugement de ce genre depuis la tentative de coup d'État.

Un tribunal turc a condamné jeudi 5 janvier à la prison à vie deux soldats reconnus coupables d'implication dans le putsch avorté de juillet, dans le premier jugement du genre depuis cette tentative de coup d'État.

Ces deux hommes, qui faisaient partie de la gendarmerie dans la ville d'Erzurum, dans le nord-est de la Turquie, ont écopé de cette peine après avoir été reconnus coupables de "violation de la Constitution" pour leur rôle dans le putsch avorté du 15 juillet 2016.

Depuis cette tentative de coup d'État, 41 000 personnes ont été arrêtées dans des purges engagées après l'instauration de l'état d'urgence.

Ce putsch, qui a fait près de 270 morts et 2 000 blessés, est imputée par Ankara au prédicateur islamiste Fethullah Gülen, installé aux États-Unis, qui rejette fermement ces accusations.

Avec AFP

Première publication : 05/01/2017

  • TURQUIE

    Le groupe EI revendique l’attentat du Nouvel An à Istanbul

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Deux Français, rescapés de la fusillade, racontent l'attentat d'Istanbul

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Attentat d'Istanbul : "La responsabilité du président Erdogan est engagée"

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)