Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Le football américain s'agenouille devant Trump"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

VivaTech : Paris, capitale des start-ups pendant 3 jours

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"From Russia with luck"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Philip Roth, l'incomparable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

France - Rwanda : vers un apaisement ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet "Tech For Good" : la "French Tech" a-t-elle le vent en poupe ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Solo, a Star Wars story" : à l’origine du mythe

En savoir plus

FACE À FACE

Macron et les banlieues : une vision libérale ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Un archevêque australien condamné pour avoir couvert un pédophile"

En savoir plus

Amériques

Un homme a ouvert le feu dans un aéroport de Floride, plusieurs morts

© Joe Raedle, Getty images, AFP | Des policiers viennent en aide à des personnes qui se sont abritées après qu'une fusillade a éclaté vendredi 6 janvier 2016 à l'aéroport de Fort Lauderdale, en Floride.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/01/2017

Une fusillade a éclaté vendredi à l'aéroport international de Fort Lauderdale, en Floride. Un homme a ouvert le feu et fait au moins cinq morts et huit blessés avant d'être interpellé.

Un homme a ouvert le feu vendredi 6 janvier dans l’aéroport de Fort Lauderdale en Floride, dans le sud-est des États-Unis, faisant au moins cinq morts et huit blessés, d'après la police. Des voyageurs fuyaient en courant, d'autres étaient regroupés sur le tarmac de l'aéroport, selon des images télévisées diffusées en direct.

Le tireur, arrêté et placé en détention, a été identifié sous le nom d'Esteban Santiago par Bill Nelson, sénateur de Floride. Le suspect était porteur d'une carte d'identité militaire, dont l'authenticité n'a pas été pour l'heure confirmée, a précisé l'élu.

Selon Mark Lea, un témoin de la fusillade, le suspect n'a pas cherché à fuir. Après avoir épuisé ses munitions, il a posé son arme et s'est laissé interpeller sans combattre. "Aucun policier n'a fait feu", a confirmé le shérif du comté de Broward, Scott Israel, lors d'une conférence de presse dans l'aéroport.

"Il tirait sur les gens au hasard", a relaté Mark Lea, sur l'antenne de MSNBC, en précisant que le tireur avait une arme de poing et plusieurs chargeurs. "Il est resté calme tout le temps", a-t-il ajouté.

Les huit blessés ont été évacués vers des hôpitaux de la région, selon les autorités.

Toute l'activité est suspendue et l'aéroport est fermé, a indiqué l'établissement sur son compte Twitter.

Barack Obama et le président élu Donald Trump ont été tenus informés de la situation. "Je suis la situation horrible en Floride", a tweeté le futur locataire de la Maison Blanche. "Pensées et prières. Faites attention !"

Le gouverneur républicain de Floride Rick Scott s'est rendu à Fort Lauderdale.

De nombreux véhicules de secours et de la police ont été déployés, selon des images diffusées par les chaînes d'information américaines. Un laboratoire mobile de la police scientifique a aussi été dépêché sur place.

Avec AFP et Reuters
 

Première publication : 06/01/2017

  • ÉTATS-UNIS

    Un imam et son assistant tués dans une fusillade à New York

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Attaque sur un campus de l'Ohio : l’EI affirme que l’assaillant était un de ses "soldats"

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    L'Américain Dylann Roof déclaré coupable de la tuerie de Charleston

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)