Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga a saisi la cour suprême

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Le gouvernement veut taxer les grandes entreprises

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

James Bond : Daniel Craig rempile pour un dernier épisode

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Donald Trump démantèle ses deux conseils économiques

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

L'Europe face au défi des "revenants"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Les présidents Trump et Macron font polémique, mais pas pour la même chose...

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle au Kenya : Raila Odinga va saisir la Cour suprême

En savoir plus

LE DÉBAT

États-Unis : l'ambiguïté de Trump vis-à-vis de l'extrême droite

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Donald Trump : il y a des bonnes personnes des deux côtés"

En savoir plus

Moyen-Orient

Bachar al-Assad salue la position de "monsieur Fillon" sur la Syrie

© France 24, capture d'écran | Bachar al-Assad lors de son interview à trois médias français France Info, LCP, RTL, le 8 janvier 2017.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 10/01/2017

Interrogé par plusieurs médias français, le président syrien Bachar al-Assad a salué le discours sur les terroristes du candidat Les Républicains à la présidentielle.

Bachar al-Assad verrait d’un bon œil l’élection de François Fillon à la présidence de la République française. Lors d’une interview accordée dimanche 8 janvier à trois médias français, le président syrien a, en effet, salué la volonté de François Fillon de rétablir, s’il est élu, le dialogue avec la Syrie.

"Son discours sur les terroristes, sa priorité de combattre les terroristes et de ne pas s’immiscer dans les affaires des autres pays sont les bienvenus", a déclaré Bachar al-Assad avant de se dire prudent, car "ce que nous avons appris ces dernières années, c’est que beaucoup de responsables disent quelque chose et font le contraire". "Je ne veux pas dire que monsieur Fillon ferait ainsi, j’espère que non. Nous devons attendre et voir, parce que nous n’avons pas de contact, mais s’il met en application ce qu’il dit, ce sera très bien", a conclu le président syrien.

>> France 24 : "Poutinophile" et "souverainiste" : la politique étrangère selon Fillon

Fillon, partisan du "réalisme" russe

Au sujet du dossier syrien, François Fillon prône une coalition avec la Russie et une alliance avec Bachar al-Assad pour éradiquer l’organisation État islamique (EI). Dans une tribune publiée le 1er avril 2016 par le magazine Marianne, il précisait sa position : "Depuis trois ans, je dis et redis que, à force de faire du départ d’Assad notre priorité, nous avons laissé l’EI gagner du terrain et gâché l’opportunité de bâtir une véritable coalition internationale". Celui qui est devenu depuis le candidat Les Républicains défend "le réalisme" de la Russie de Vladimir Poutine en la matière.

Interrogé fin octobre sur la situation à Alep et de possibles crimes de guerre dans la cité syrienne, François Fillon avait répondu : "Je ne sais pas, je ne suis pas sur place."

Première publication : 09/01/2017

  • PRIMAIRE DE LA DROITE

    "Poutinophile" et "souverainiste" : la politique étrangère selon Fillon

    En savoir plus

  • SYRIE

    Pour Assad, Trump sera un "allié naturel" de la Syrie "s'il combat le terrorisme"

    En savoir plus

  • SYRIE

    Le casse-tête de l'évacuation du dernier bastion rebelle d'Alep-Est

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)