Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Macron ne dit rien sur l'écologie"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

François de Rugy : "Je veux une écologie constructive"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Larry Clark, rencontre avec l’enfant terrible du cinéma américain

En savoir plus

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweeter or not ? Telle est la question !

En savoir plus

Trophée Jules Verne: Joyon passera le Cap Horn mercredi dans la nuit avec 4 jours d'avance

© AFP/Archives | Le maxi-trimaran Idec Sport de Francis Joyon, le 16 décembre 2016 à Brest avant le départ pour la course au record du tour du monde à la voile en équipage et sans escale

PARIS (AFP) - 

Le maxi-trimaran Idec Sport de Francis Joyon, lancé dans la course au record du tour du monde à la voile en équipage et sans escale, doit passer le Cap Horn dans la nuit de mercredi à jeudi avec une avance de 4 jours, a indiqué le skipper mercredi à l'AFP.

"On est à l'approche du Cap Horn, on devrait y être dans quelques heures,c'est un premier aboutissement pour nous dans ce grand trajet autour du monde. Là, on a fait à peu près les trois-quarts du trajet autour du monde. On est content, c'est important pour nous", a dit Joyon, joint par téléphone mercredi en fin de journée.

Idec Sport, parti le 16 décembre au large d'Ouessant, navigue depuis 26 jours, soit 4 jours de mieux que Loïck Peyron, détenteur du Trophée Jules Verne depuis 2012 (45 jours 13 heures et 42 minutes). Le 23 décembre 2011, Peyron, à bord de Banque Populaire V, avait franchi le Cap Horn en 30 jours et 22 heures.

"C'est important d'être au Cap Horn avec de l'avance et d'augmenter nos chances. Même si on a un Atlantique nord difficile, ça peut permettre quand même de réussir", a relevé Joyon.

Le skipper, parti avec 5 équipiers, n'a pas oublié l'échec de sa tentative en 2015 (47 jours 14 heures 47 minutes).

"L'année dernière, on a fait une tentative et, arrivés au Cap Horn, on était à peu près dans les temps du record de Loïck Peyron. Mais en fait on a eu une remontée de l'Atlantique difficile et on n'a pas réussi a atteindre l'objectif de reprendre ce Trophée Jules Verne", a raconté le navigateur.

Idec Sport doit être de retour avant le 30 janvier 2017 à 23 heures et 53 secondes pour battre le record de Peyron.

© 2017 AFP