Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping promet "un nouveau modèle commercial" plus ouvert et plus équitable

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le scrutin sera-t-il crédible ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Congrès du Parti Communiste Chinois : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

FOCUS

La pollution aux PCB, l'autre scandale qui vise Monsanto

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"The Square" : Palme d'or cynique sur notre société occidentale

En savoir plus

FACE À FACE

Interview d'Emmanuel Macron : François Hollande "ne passera rien" au président

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le parti communiste chinois, ce n'est pas ce que vous croyez"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Chine : Xi Jinping veut "ouvrir davantage" l'économie

En savoir plus

EUROPE

Trois séismes secouent l'Italie : pas de dégâts, le métro de Rome évacué

© Alberto Pizzoli, AFP | Le métro de Rome, juillet 2015.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 18/01/2017

Le centre de l'Italie a été frappé, mercredi matin, par trois secousses de magnitude supérieure à cinq. Aucun dégât n'est à signaler. Le métro de Rome a été évacué par mesure de précaution.

Trois fortes secousses de magnitude supérieure à 5 ont frappé, mercredi 18 janvier, le centre de l'Italie, dans une zone enneigée et déjà frappée par une série de séismes en août et octobre.

Une première secousse a eu lieu à 10 h 25 (9 h 25 GMT), évaluée à 5,3 par plusieurs instituts de mesure. Une autre, plus forte et plus longue, a eu lieu vers 11 h 20 (10 h 20 GMT), et une dernière à 11 h 26 (10 h 26 GMT). Les trois secousses ont été ressenties jusqu'à Rome, mais aucun dégât n'a été signalé. Le métro de la capitale italienne a été évacué par mesure de précaution.

La première secousse a été localisée entre Pitignano et Montereale, à une vingtaine de kilomètres au sud d'Amatrice, la localité le plus touchée par le séisme de magnitude 6, qui avait fait près de 300 morts, le 24 août 2016. Le 26 octobre 2016, deux secousses de 5,5 puis 6,1 légèrement plus au Nord avaient provoqué d'importants dégâts mais sans faire de victimes, de même qu'une autre secousse de 6,5 le 30 octobre près de Norcia, toujours dans la même zone.

Toute cette zone a subi depuis une dizaine de jours d'importantes chutes de neige qui ont fait s'écrouler, mardi, l'hôpital de campagne provisoire composé de modules gonflables à Amatrice. "Je ne sais pas si on a fait quelque chose de mal, je me le demande depuis hier, 1,5 à 2 mètres de neige et maintenant aussi le tremblement de terre. Que dire ? Je n'ai plus de mots", a déclaré à la télévision le maire d'Amatrice, Sergio Pirozzi.

Avec AFP et Reuters

 

Première publication : 18/01/2017

  • UNION EUROPÉENNE

    L'Italien Antonio Tajani élu président du Parlement européen

    En savoir plus

  • EUROPE

    Italie : près de 800 migrants secourus en mer Méditerrannée

    En savoir plus

  • EUROPE

    Naufrage de migrants en 2015 : la justice italienne condamne le capitaine tunisien à 18 ans de prison

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)