Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

kenya : Kenyatta et Odinga appellent au calme a 6 jours du scrutin

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

"Où est Santiago Maldonado ?"

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Chine : Xi Jinping, nouveau Mao ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Harcèlement sexuel, la parole se libère sur la toile.

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Bafel Talabani : le référendum au Kurdistan était une "erreur colossale"

En savoir plus

TECH 24

Holo-Math : ils vont vous faire aimer les mathématiques

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

"Flat tax" : révolution fiscale ou cadeau au riches ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macronisme : la théorie des "premiers de cordée"

En savoir plus

FOCUS

Au Japon, l'impact social mitigé des "Abenomics"

En savoir plus

Amériques

Brésil : la chanteuse du tube mondial "La Lambada" retrouvée morte

© Capture d'écran du clip officiel de La Lambada. | La chanteuse brésilienne Loalwa Braz Vieira a été retrouvée morte.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/01/2017

La chanteuse brésilienne Loalwa Braz Vieira, interprète du tube mondial "La Lambada", a été retrouvée morte carbonisée dans sa voiture, jeudi, sur le littoral de la région de Rio de Janeiro.

L’interprète brésilienne du tube mondial "La Lambada" est morte. Le corps sans vie de Loalwa Braz Vieira a été retrouvé carbonisé dans sa voiture dans la nuit de mercredi à jeudi 19 janvier à Saquerema, sur le littoral de la région de Rio de Janeiro, a indiqué une source policière.

Peu de précisions ont été données par la police dans l'immédiat. Une autopsie doit être pratiquée.

Une célébrité fulgurante en 1989

Loalwa Braz Vieira a accédé à une fulgurante et éphémère célébrité en 1989 en interprétant avec le groupe Kaoma la chanson "Chorando se foi" ("Il est parti en pleurant"), plus connue sous le nom de "La Lambada".

"La Lambada" est en réalité un genre musical tropical fusionnant carimbo, merengue, salsa et zouk, dont Loalwa Braz Vieira était l'icône brésilienne dans les années 1980.

Le tube, accompagné d'un clip joyeux et sensuel mettant en scène un couple dansant dans un style chaloupé très collé-serré, a connu un succès planétaire, se vendant à 15 millions d'exemplaires dans plus de 100 pays.

En France, où Loalwa Braz a vécu plusieurs années, le titre s'était vendu à 700 000 exemplaires.

Avec AFP

Première publication : 19/01/2017

  • BRÉSIL

    Brésil : les gangs de la cocaïne règlent leurs comptes dans les prisons brésiliennes

    En savoir plus

  • BRÉSIL

    Brésil : le secrétaire à la Jeunesse démissionne après avoir souhaité plus de massacres dans les prisons

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Crash aérien : Chapecoense, le rêve brisé d’un petit poucet du foot brésilien

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)