Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Theresa, pas besoin de partir!"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Industrie pharmaceutique : Trump pourrait se montrer plus généreux que prévu

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Et si le Royaume-Uni restait..."

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Thuram : "Il faut comprendre le mécanisme du racisme pour pouvoir le dépasser"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Projet de loi antiterroriste : vers un "état d'urgence light" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Projet de loi antiterroriste : quel équilibre entre sécurité et libertés individuelles ? (partie 1)

En savoir plus

POLITIQUE

Gouvernement Philippe II : derrière la technique, la politique

En savoir plus

FOCUS

Soudan du Sud : la guerre civile vue de l'intérieur

En savoir plus

FRANCE

Benoît Hamon remporte la primaire de la gauche

© AFP | Benoît Hamon, vainqueur de la primaire, a été ovationné lors de son discours à La Mutalité, le 29 janvier.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 29/01/2017

Benoît Hamon sera le candidat du PS à la présidentielle après sa victoire à la primaire de la gauche, dimanche soir. Sur 77,5% des bulletins de vote dépouillés, il a obtenu 58,88% des voix contre 41,12% pour Manuel Valls.

Les électeurs du second tour de la primaire élargie du PS ont, pour près de deux tiers d'entre eux, choisi Benoît Hamon comme leur candidat pour l'élection présidentielle. Le décompte de 77,5% des bureaux de vote révèle un score de 58,88% pour Hamon contre 41,12% pour Manuel Valls. 

L'ancien Premier ministre a reconnu sa défaite, souhaitant bonne chance à Benoît Hamon, désormais le "candidat de notre famille politique". Lors de son discours à la Mutualité, le vainqueur de la primaire a estimé que la "gauche relevait enfin la tête". "Il faut écrire une nouvelle page de notre Histoire", a-t-il lancé, avant de promettre de "rassembler tous les socialistes", la gauche et les écologistes avec qui "les idées en partage sont si nombreuses". "Nos différences ne seront pas irréductibles quand il s’agira d’affronter nos vrais adversaires", a-t-il ajouté.

 

Première publication : 29/01/2017

  • PRÉSIDENTIELLE FRANÇAISE

    Primaire à gauche : les électeurs aux urnes pour départager Valls et Hamon

    En savoir plus

  • PRIMAIRE DE LA GAUCHE

    Nouveau duel à distance entre Hamon et Valls

    En savoir plus

  • PRIMAIRE DE LA GAUCHE

    Primaire de la gauche : "Hamon mène la Valls" sur Twitter

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)