Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 2)

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Je suis Daphne"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Réforme du travailleur détaché : vers un alignement des rémunérations

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Réduire un homme à un porc est aussi vain que considérer une femme comme un objet"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Somalie : au moins 300 morts dans le double attentat à la bombe à Mogadiscio

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Sur internet, #balancetonporc et #metoo racontent les agressions de femmes au travail

En savoir plus

LE DÉBAT

Harcèlement sexuel : libération de la parole ou dénonciations généralisées ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Mademoiselle K sort un album incandescent

En savoir plus

FOCUS

Turquie : face à la désillusion, la fuite des cerveaux

En savoir plus

SPORT

CAN-2017 : Cameroun - Ghana, les Black Stars en route vers une nouvelle finale ?

© Pierre René-Worms, FMM | Le Cameroun et le Ghana s'affrontent en demi-finale de la CAN-2017, jeudi 2 février 2017 à 20 h.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/02/2017

Avec chacun quatre Coupes d'Afrique au compteur, le Cameroun et le Ghana ont l'habitude des grands rendez-vous. L'affiche de la seconde demi-finale de la CAN promet un beau spectacle entre les Lions Indomptables et les Black Stars.

Lors de la seconde demi-finale de la CAN-2017, le Ghana, déjà finaliste en 2015, va tenter jeudi 2 février de faire aussi bien cette année face à une surprenante équipe du Cameroun jeune mais accrocheuse.

Les Blacks Stars, déjà titrés en 1963, 1965, 1978 et 1982, rêvent de décrocher de nouveau un trophée depuis plus de 30 ans. Le Ghana a pourtant tout essayé au cours de la dernière décennie. L’équipe a été au moins demi-finaliste lors des cinq dernières éditions.

Une incertitude pour Asamoah Gyan

Face au Cameroun, les coéquipiers d'André Ayew ont l'occasion de s'offrir une nouvelle opportunité de récompenser enfin leur régularité. "Ce n'est pas juste grâce à la chance mais grâce au dur travail que l'équipe a réalisé" au fil des années que le Ghana a réussi à faire preuve de constance au plus haut niveau, a déclaré son sélectionneur-adjoint Maxwell Konadu, mercredi 1er février lors de la conférence de presse d'avant-match.

"Les joueurs ont toujours envie de faire quelque chose pour leur nation. La chose que nous rêvons tous de réaliser est de remporter cette coupe cette fois-ci", a-t-il ajouté.

Pour atteindre leur objectif, les Ghanéens espèrent compter sur le retour de leur capitaine et buteur Asamoah Gyan, touché à l'aine la semaine dernière et resté sur le banc face à la RD Congo (2-1) en quarts. "Nos médecins ont travaillé avec lui et il se remet petit à petit. Nous ne pouvons pas confirmer pour le moment s'il sera prêt à jouer ou non, mais il a pu trottiner et faire quelques exercices avec le ballon (mardi). Nous devrons juste attendre et voir ce qu'il va se passer", a indiqué son encadrement.

Le retour au premier plan des Camerounais ?

Du côté de leurs adversaires camerounais, un homme est en tout cas fin prêt à l’affronter : Fabrice Ondoa, meilleur gardien du 1er tour de la CAN. Le portier a mené presque à lui seul son équipe dans le dernier carré et a fait rêver tout un peuple d'un retour au premier plan de sa sélection.

Car les Lions indomptables ont connu sur cette décennie une trajectoire inverse à leur adversaire. Hégémoniques au début des années 2000, avec une génération incarnée par Patrick M'Boma, Rigobert Song ou encore le jeune Samuel Eto'o, les Camerounais n'ont plus disputé une finale de CAN depuis la défaite contre l'Égypte en 2008.

La demi-finale Ghana-Cameroun en 2008

Cette année là, il avaient décroché leur place en finale en battant justement le Ghana (1-0). Pour cette revanche, Hugo Broos ne pourra toutefois compter sur aucun des joueurs de cette époque. Le gardien Kameni a été écarté, et sept cadres ont préféré rester dans leurs clubs en Europe. Le sélectionneur a choisi de faire place aux jeunes. Un pari qui se révèle payant.

Le Cameroun a ainsi connu un beau parcours depuis le début de la compétition. Les tirs au but leur ont même souri en quart de finale face au Sénégal (0-0 a.p., 5-4 t.a.b.), mais Hugo Broos les redoute : "J'espère qu'on ne va pas vivre encore une séance de penalties. C'est un peu trop énervant. Mais si on se qualifie contre le Ghana grâce aux penalties, je serai très content."

Avec AFP

 

Première publication : 01/02/2017

  • FOOTBALL

    CAN-2017 : pour le sélectionneur Florent Ibenge, la RD Congo "a montré un football agréable"

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    CAN-2017 : piégé par l'Égypte, le Maroc dit adieu à son rêve de sacre

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    CAN-2017 : le Ghana se qualifie en demi-finale au dépens de la RD Congo

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)