Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"7 minutes contre le Franc CFA"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

La Grèce peut-elle couper le cordon financier avec l'UE sans danger ?

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Une choc du Time sur les séparations des familles de migrants

En savoir plus

LE DÉBAT

Élections en Turquie : Recep Tayyip Erdogan menacé ?

En savoir plus

POLITIQUE

Migrants aux Etats-Unis : Donald Trump recule sur la séparation des familles

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Faouiza Charfi : "Il est important que nos enfants aient une autre vision de l'islam"

En savoir plus

FOCUS

France : le fléau des déchetteries sauvages

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Universités françaises : la compétition internationale "pas forcément négative"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Fête de la musique : Arat Kilo, au carrefour des influences

En savoir plus

FRANCE

Aulnay-sous-Bois : un policier mis en examen pour viol, trois autres pour violences volontaires

© Stephane de Sakutin, AFP (Archive) | Le commissariat de police d'Aulnay-sous-Bois où quatre policiers ont été mis en examen après l'interpellation violente d'un jeune homme le 2 février à la suite d'une altercation.

Vidéo par FRANCE 3

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/02/2017

Un policier a été mis en examen pour viol dimanche et ses trois collègues pour violences volontaires en réunion après l'interpellation violente d'un jeune homme gravement blessé à coups de matraque jeudi à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis.

Un policier a été mis en examen pour viol et ses trois collègues pour violences volontaires en réunion après qu'un jeune homme a été gravement blessé à coups de matraque lors de son interpellation jeudi 2 février à Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, a annoncé dimanche 5 février le parquet de Bobigny. La scène avait été filmée par une caméra de vidéosurveillance de la police municipale.

Les quatre fonctionnaires ont été placés sous contrôle judiciaire et trois d'entre eux se sont vus interdire d'exercer l'activité de fonctionnaire de police, indique le parquet dans un communiqué, sans plus de précision.

Voiture incendiée, abribus caillassés à Aulnay-sous-Bois

Des incidents ont éclaté samedi au soir dans la ville d'Aulnay-sous-Bois à la suite des accusations portées sur cette équipe de police. Une voiture a été incendiée et une tentative d'incendie constatée sur un bus à la cité des 3 000, où a eu lieu l'interpellation, dans le quartier de la Rose des Sables, a-t-on appris de source policière. Des abribus ont également été cassés, a constaté une journaliste de l'AFP.

>> À lire sur France 24 : "Des incidents éclatent à Aulnay-sous-Bois après que des policiers ont été accusés de viol"

Ce sont les conditions d'interpellation d’un jeune homme, au cœur de la cité des 3 000, après un contrôle d'identité qui a dégénéré, qui ont choqué les habitants. La vidéosurveillance de la police municipale montre notamment un policier "porter un coup de matraque horizontal au niveau des fesses" du jeune homme, après que son "pantalon a glissé tout seul", selon une source proche de l'enquête.

Le jeune homme a déclaré que l'un des policiers lui aurait introduit sa matraque dans l'anus. Transporté à l'hôpital Robert Ballanger d'Aulnay, le jeune homme a été examiné par un médecin qui a diagnostiqué "une plaie longitudinale du canal anal" et une "section du muscle sphinctérien", et lui prescrit 60 jours d'interruption totale de travail (ITT), selon la source proche de l'enquête. Samedi, le jeune homme était toujours hospitalisé, après avoir été opéré.

Avec AFP
 

Première publication : 05/02/2017

  • FRANCE

    Loi travail : l'IGPN saisie dans 48 affaires de violences policières

    En savoir plus

  • FRANCE

    France : un policier renvoyé en correctionnelle pour avoir frappé un lycéen à Paris

    En savoir plus

  • JUSTICE

    Deux mois après la mort d’Adama Traoré, toujours autant de questions

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)